Voyage au Cameroun : formalités et que voir

Envie de visiter l’Afrique en miniature? Voici quelques conseils pour bien préparer votre voyage au Cameroun.

Visa pour le Cameroun

Les exemptions de visa pour le Cameroun ne concernent qu’une toute petit poignée de pays voisins : Tchad, République du Congo, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale et Gabon.

En conséquence, pour les Français, il faudra donc passer par la case consulat si vous souhaitez vous rendre au Cameroun. Et lorsque l’on habite pas dans la capitale ou à Marseille (qui a aussi la chance de bénéficier d’un consulat), il est assez ennuyeux de bloquer du temps libre pour faire les aller-retour à Paris depuis la province. Il est donc conseillé de faire appel à une agence spécialisée dans les visas telle que Visa Connect qui s’occupera des formalités au service consulaire en votre nom après envoi du dossier et de votre passeport à leurs services. Si vous habitez en province, ce type de service est très pratique pour commander son visa pour le Cameroun.

Le visa touristique d’un mois coûte 125 euros. Passer par une agence rajoutera généralement une cinquantaine d’euros. Un passeport avec une validité de plus de 6 mois est également requis.

NB : On notera quand même le transit sans visa est autorisé pour les voyageurs qui poursuivent leur voyage avec le même avion ou si leur premier vol de correspondance se fait dans les 24 heures et sans quitter l’aéroport.

Bon à savoir : Une preuve de vaccination contre la fièvre jaune est requise pour tous les voyageurs se rendant au Cameroun.

Important : En raison de la crise sanitaire du Covid, les voyages doivent se limiter aux déplacements nécessaires. Un test de détection du Covid sera très probablement nécessaire. De plus il est toujours conseillé de suivre les conseils aux voyageurs du Ministère des affaires étrangères pour connaître l’actualité et les risques du moment.

  • Adresse du consulat général du Cameroun à Paris : 73 rue d’Auteuil – 75016 Paris
  • Adresse du consulat du Cameroun à Marseille : 87, Cours Pierre Puget – 13006 Marseille

Que voir au Cameroun ?

 

Le tourisme au Cameroun est un secteur en développement bien que relativement petit. Depuis les années 70, le gouvernement camerounais tente de développer le secteur en créant un ministère du tourisme complet ainsi qu’en encourageant les investissements des agences de voyage, des compagnies aériennes et des hôtels. Le gouvernement présente le pays comme « l’Afrique en miniature », en mettant en avant la diversité de sa géographie, de son climat et de sa culture. Sa faune attire les amateurs de safari, puisque le pays abrite la plupart des animaux célèbres d’Afrique, notamment les rhinocéros, les guépards, les hippopotames, les chimpanzés, les gorilles, les éléphants et les girafes.

Le Cameroun est donc un pays typiquement africain – il offre tout, de la forêt tropicale autour de la Réserve du Dja à la zone désertique du Sahel près de Maroua. Il abrite également le plus haut sommet d’Afrique de l’Ouest, le volcan du « Mont Cameroun« , ainsi que les magnifiques montagnes Mandara au nord, avec des villes animées comme Yaoundé et Kumbo entre les deux et des plages accueillantes à l’ouest autour de la ville de Douala. Peuplé de Pygmées et de bergers fulanis, de musulmans et de chrétiens ainsi que d’adeptes de religions indigènes, le Cameroun possède une pléthore de langues et de traditions.

Doté de paysages diversifiés, le pays compte de nombreux parcs nationaux qui méritent d’être explorés, car ils se distinguent tous par leurs paysages et leur faune, bien que les réserves du sud du pays, comme la réserve de Boumba-Bek, ne soient pas facilement accessibles. Les principales attractions sont les nombreuses montagnes et chaînes de montagnes.

Il est cependant déconseillé d’éviter les zones frontalières, notamment avec le Nigéria qui sont des zones instables et où peuvent sévir des kidnappeurs.

Quand partir au Cameroun ?

Novembre à février sont les mois les plus secs dans tout le Cameroun ; bien que les vents d’harmattan réduisent la visibilité à cette époque, ils sont considérés comme les meilleurs mois pour visiter.

La saison des pluies dans le nord dure d’avril/mai à septembre/octobre, tandis que le sud, avec son climat équatorial et humide constant, connaît la saison des pluies de juin à octobre. En raison des pluies, de nombreuses routes du pays sont impraticables entre juillet et octobre.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut