Utiliser l’assurance de sa carte bancaire pour voyager

Les vacances devraient être relaxantes, mais il y a beaucoup de choses qui peuvent mal tourner : votre vol peut être retardé ou vos bagages perdus. Vous pouvez être amené à réserver des chambres d’hôtel à la dernière minute ou à racheter les articles perdus, et vous vous retrouvez à dépenser une somme d’argent importante que vous n’aviez pas prévu de dépenser.

Cependant, il peut être beaucoup moins coûteux de gérer ces perturbations de voyage si vous avez payé votre voyage comme le vol, l’hôtel ou la location de voiture, avec une carte de crédit.

Nos traditionnelles cartes bancaires offrent bien souvent des prestations que nous oublions volontiers, mais qui peuvent se révéler particulièrement utiles pour ceux qui voyagent beaucoup. La plupart des meilleures cartes de crédit premium proposent une assurance voyage qui peut couvrir le coût des dépenses imprévues.

Les conditions spécifiques des prestations de l’assurance voyage varient selon l’émetteur de la carte. Dans la plupart des cas, vous devez payer la totalité de votre voyage avec votre carte de crédit, bien que certains émetteurs de cartes puissent exiger qu’une partie seulement du voyage soit payée avec la carte ayant les prestations d’assurance. De plus, les émetteurs de cartes imposent souvent des limites différentes à la couverture dont vous bénéficiez et aux dépenses qui peuvent être protégées. Assurez-vous d’examiner les conditions spécifiques avant de réserver votre voyage.

Quelles sont les cartes bancaires qui offrent de solides prestations en terme d’assurance et assistance ?

Sans vouloir entrer dans le détail car cela peut changer selon les banques, les carte internationales de paiement sont quasi exclusivement des Mastercard ou des Visa. American Express offre également des cartes de crédit avec des prestations intéressantes, mais ce sont surtout des cartes de complément. Pour profiter d’une assurance voyage, il faudra opter au minimum pour une carte gold de chez Mastercard ou une carte premier de chez Visa. Pour avoir testé leur service, ces derniers sont très réactifs. Il est nécessaire de noter leur numéro en cas de pépin. Evidemment, les cartes plus chères telle que la Visa infinite et la Mastercard platinum offrent ces services. La différence principale est que les plafonds d’indemnisation sont généralement plus élevés. La plupart du temps, une Gold ou une Premier fera parfaitement l’affaire ; les plafonds étant suffisamment élevés pour la plupart des pays. D’autre part, les citoyens de l’Union Européenne bénéficient de la carte européenne d’assurance maladie lorsqu’ils voyagent dans un autre pays de L’union Européenne et peuvent bénéficier du service de santé des ces pays sans surcoût. Les plus cartes ultra premium et qui coûtent cher seront surtout utiles si vous voyager dans un pays où les frais hospitaliers peuvent être astronomiques tels que les Etats-Unis.

Les prestations offertes

Normalement, avec une carte gold ou premier, vous bénéficierez d’un ensemble complet d’assurances et d’assistance pour vos voyages de moins de 3 mois. Vous bénéficiez d’une assurance annulation pour vos réservations pour les cas de force majeure (justifiés donc et pas sur simple convenance) telle qu’une hospitalisation ou un décès de proche. Vos dépenses de santé sont couvertes jusqu’à un certain plafond s’il vous arrive quelque chose à l’étranger ou lors de vacances au ski. Une assurance pour la location de voiture vient aussi normalement en complément en cas d’accident ou de vol, ce sera toujours ça en moins à sortir de sa poche lors de votre location. D’autre part, l’assistance comprend le coûteux rapatriement en France en cas d’absolue nécessité. On trouve aussi des services intéressants auxquels on n’aurait pas pensé comme la garde d’enfant, l’envoi de médicaments ou l’assistance juridique sur place.

La règle des 90 jours

Le critère des 90 jours est extrêmement important puisque quasi systématiquement les assurance de carte bancaire ne sont valides que pour des voyages ne dépassant pas les 90 jours. Il faudra opter pour une assurance de voyage en direct si vous comptez voyager plus longtemps. De plus, prenez contact avec votre banque pour savoir si le billet de retour est obligatoire pour faire valoir vos droits. Ils arrive que l’assureur de la carte demande de fournir un billet aller-retour pour faire valoir vos droits. Cette condition n’est pas cependant automatique selon les banques. Toutefois, j’ai lu un certain nombre de retours d’expérience très variés sur la nécessité ou non d’avoir un billet retour. Je recommande donc grandement d’éclaircir ce point auprès de votre banque/assureur si vous partez avec un billet d’aller simple.

5/5 - (6 votes)

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut