SURVIVRE A NEW YORK

Il n’échappera à personne que New York n’est pas la ville la meilleure marché du monde. Il faut avoir le portefeuille plutôt bien garni ou faire preuve d’organisation pour les petits budgets. Petite revue de détail :

Logement

Réservez le plus longtemps possible à l’avance. Assez habitué à ne pas réserver mon auberge de jeunesse plus d’une semaine à l’avance, je m’en suis un peu mordu les doigts. J’ai quand même réussi à trouver une auberge correcte mais à une heure de métro du centre ville, tout au bout de la ligne L au fin fond du quartier de Brooklyn. Si vous voulez avoir une idée de ce qu’est le communautarisme afro-américain, vous serez servi. Las, ayant perdu le seul contact new yorkais pour séjourner que j’avais dans mes contacts, j’ai tenté l’aventure du rapprochement vers le centre ville avec un hostel dans Harlem (quartier populaire partagé entre afros et mexicains). La chambre partagée de 4 lits était vraiment impeccable, le seul bémol fut le manque de sociabilité de l’espace commun. N’ayant plus de place le week end, je me suis retrouvé devant un nouveau dilemme : retourner vers Brooklyn ou aller vers les hostels du centre indiquant “cuisine avec animaux” dans les commentaires. Au final, j’ai investi un peu plus pour trois jours pour un petit hôtel économique du centre de New York que j’ai trouvé ailleurs que sur mon site habituel et pas trop mal situé entre le East Village et Chinatown.

Le couch surfing est une bien bonne idée si vous avez la possibilité de le pratiquer vu le budget logement élevé de cette vile. De plus, ça peut être sympa et utile d’avoir les tuyaux de quelqu’un qui connaît déjà une ville aussi vaste que New York.

Nourriture

Ce n’est pas le plus rédhibitoire. Il est aisé de trouver de la nourriture internationale après avoir abusé massivement de la junk food (qu’on retrouve partout –mention spéciale pour les parts de pizza qui ont généralement un bon rapport qualité-prix je trouve). Grâce aux habitants venant de partout du monde, on peut trouver vraiment quasiment de tout. On trouvera, par exemple, des poissons et homards vivants très facilement à Chinatown.

Une bonne idée consiste à trouver des petits restaurants qui font un lunch à pas plus de 10$ tout compris. Pour le prix d’un Mac Do, on peut bien manger et se faire plaisir à midi.

Ma petite recommandation : Benito 2 dans Little Italy pour une vraie pasta, de qualité et pas chère.

Pensez  TAX + TIP

Parfois, on pense faire une bonne affaire mais au final, on se retrouve assez souvent déçu. Les prix sont quasiment partout indiqués hors taxe. Il faut donc rajouter un peu moins de 10% au prix affiché (14/15% pour l’hôtellerie). Et autre tradition inhabituelle pour les Français, le pourboire (tip en anglais) dans les bars et restaurants est quasiment obligatoire car les employés ne sont rémunérés quasiment que sur les pourboires perçus. Donc, si vous allez au restaurant, pensez bien qu‘il faut rajouter environ 25% sur les prix affichés.

 Sortir

Alors là, la désorganisation se paye très cher. On peut tout faire à New York mais si on se sait pas comment s’y prendre, on ne va pas très loin. Une petite bière dans un bar et il faut compter déjà environ 6 ou 7$. Pour les sorties nocturnes, Internet est votre ami et je conseille fortement de payer une entrée à l’avance. J’ai personnellement payé et imprimé une entrée de club 15$ quelques heures avant de m’y rendre alors que l’accès au lieu se monnayait directement 35$ à la porte. La différence est absolument non négligeable.

Quelques idées d’activités gratuites

-> Marcher sur le pont de Brooklyn. Ca vaut le détour de voir New York comme dans les scènes d’introduction de films américains.

-> Emprunter le Ferry qui va vers Staten Island. Vous pouvez voir la Statue de la Liberté située sur une autre petite île pendant la traversée.

-> Faire un petit footing à Central Park pour les plus sportifs. Ce gigantesque parc est une vraie bouffée d’oxygène dans cette ville toujours en mouvement.

 

N’hésitez pas à ajouter vos commentaires et suggestions, ceci n’est qu’un retour suite à une vue partielle.

1 Commentaires

  1. Commentaire par olivier

    olivier Répodnre at 12:51

    Oui, c’est vrai que New York peut vite devenir très cher !

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut