ARTICLE INVITE : VAINCRE SA TIMIDITE EN VOYAGEANT

« Etudiant-globetrotter, Benjamin nous fait découvrir à travers son blog ses bons plans et ses récits de voyages. Parti près d’un an en Australie pour faire le tour de cette île-continent, il continue de rajouter de nouveaux pays à son carnet de route dès que l’occasion se présente. Son blog, très agréable à lire, est une vraie invitation au voyage. »

Ah la timidité ! Un problème que de nombreuses personnes rencontrent, que j’ai également connu pendant de longues années et qui peut très vite nous empoisonner la vie. Pour remédier à cela, il n’y pas 36 solutions, il faut prendre sur soi, aller vers les autres pour vaincre cette peur qui est loin d’être insupportable. Et pour cela, rien de mieux que le voyage !

Le voyage est à mon sens la meilleure école ! Elle permet de gagner en maturité quand on est jeune, de s’ouvrir l’esprit, de découvrir de nouvelles cultures mais aussi de faire des rencontres toutes plus surprenantes les unes que les autres.

Une citation célèbre dit : “Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace” Il n’y a rien de plus vrai, pourquoi voyager si c’est pour rester dans son coin.

En effet, partir à l’étranger permet de changer de cadre de vie, d’oublier notre routine et souvent de faire certaines choses que l’on n’aurait jamais tentées dans notre pays.

POURQUOI LE VOYAGE EST LA SOLUTION ?

Beaucoup de personnes n’osent pas tenter la grande aventure, quitter leur petit cocon et se retrouver dans un nouveau pays par peur de l’inconnu. Une peur souvent accrue avec la timidité. Voilà pourquoi, l’ancien timide que je suis, va vous montrer en quelques points pourquoi le voyage est la solution pour anéantir cette timidité :
– Tout d’abord, pensez qu’à l’étranger personne ne vous connait et vous pouvez donc remettre les compteurs à 0.  Non, non, le mot “timide” n’est pas marqué sur votre front ! Oubliez que vous êtes un ancien timide, de toute manière personne ne le sait !
Il était impossible pour vous en France d’aller accoster une personne du sexe opposé par peur des moqueries ? Dites-vous qu’ici, dans votre nouveau pays d’accueil, même si la personne ne souhaite pas discuter avec vous pour n’importe quelle raison, ça n’a pas d’importance, personne ne sera au courant ! Même si ça sera souvent à vous de faire le premier pas, surtout au début, vous serez sans doute surpris de l’accueil que l’on vous réserve. Et une fois que vous aurez fait la bonne rencontre, cette peur d’accoster les gens aura disparue.
– Par ailleurs, quand vous êtes dans un pays étranger, ce n’est pas les sujets de conversation qui manquent avec votre interlocuteur (trice). Vous aurez sans doute des centaines de choses à lui demander et lui ou elle aussi. Ne restez donc pas dans votre coin, de nombreuses personnes seront intéressés par votre périple et votre pays d’origine. Par exemple, si vous dites à des étrangers, que oui vous avez mangé des escargots et que oui c’est plutôt pas mauvais (chacun ses goûts après !), vous verrez tout de suite ô combien vous susciterez l’intérêt ! 😉

– Enfin, par expérience, si vous êtes perdu au beau milieu d’une ville, vous verrez que vous n’aurez d’autres choix que de prendre sur vous et d’aller vers les autres. Il faudra vous débrouiller seul sans l’appui de personnes et donc lutter inconsciemment contre votre timidité. De vrais challenges à vos yeux que vous pensiez impossible chez vous mais une fois que vous aurez réussi vous en serez d’autant plus fier.
Par exemple, pendant mon voyage en Australie, à mon arrivée j’ai dû ouvrir un compte bancaire et même si, au début j’étais mort de trouille à l’idée de me retrouver face à un banquier australien où je comprenais un mot sur 4, j’étais très fier de moi à la sortie !

MAIS JE NE PARLE PAS LA LANGUE ?

Et alors ? Quand je suis parti en Australie, j’étais très loin de maitriser la langue de Shakespeare (pour preuve j’ai tout de même eu 7 au bac !) mais en m’intégrant auprès des Australiens, j’ai très vite fait d’énormes progrès. Oubliez au début la grammaire, et parlez sans hésitation, même si il y a de nombreuses fautes, l’important est de se faire comprendre le reste viendra après. Après tout vous êtes un étranger, qui plus est français (donc réputé pour ne pas maîtriser les langues étrangères !), vos amis étrangers vous pardonneront vos quelques fautes. Au bout de 3 semaines en Australie, j’avais fait de tels progrès à parler 7j/7 que j’ai rêvé en anglais !
Autre conseil si vous n’arrivez pas à vous libérer et à parler librement : allez au pub ! Voilà un vrai conseil à utiliser notamment dans les pays anglo-saxon. Prenez un verre (non alcoolisé bien sûr :)) vous verrez qu’au fur et à mesure, la discussion viendra toute seule !

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Prendre un billet d’avion pour la prochaine destination de vos rêves, laissez votre timidité en France, et allez vers les autres ! Et au retour, adieu la timidité !

8 Commentaires

  1. Commentaire par Julien@Voyageur-Independant

    Le voyage est la meilleure des formations… je n’oublierai jamais cette phrase que m’avait dit un vieux voyageur… et je suis complètement d’accord avec ça pour bcp de chose dont la timidité…

  2. Commentaire par Frangi

    Frangi Répodnre at 19:07

    « Autre conseil si vous n’arrivez pas à vous libérer et à parler librement : allez au pub ! » On voit l’expérience du voyageur accompli !

  3. Commentaire par Clément

    Clément Répodnre at 12:48

    Très vrai ! Mon premier vrai et grand voyage a été une véritable expérience d’introspection. Et depuis, ma timidité s’est envolée !

  4. Commentaire par Pierre

    Pierre Répodnre at 13:03

    J’avoue aussi que plus on voyage, plus le contact avec les autres devient facile. L’instinct social finit toujours par prendre le dessus pour ceux qui aiment voyager même si la barrière de la langue, les codes culturels obligent à changer ses repères.
    Et tout devient plus naturel au retour, particulièrement le contact avec les étrangers je trouve personnellement.

  5. Commentaire par Floriane

    Floriane Répodnre at 16:01

    “Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace » je crois qu’il n’y a rien de plus vrai. Partir permet d’échanger alors ne parler à personne serait dommage effectivement

  6. Commentaire par automobile.fr

    Merci Benjamin pour ton article , La timidité est un vrai handicap.On a toujours l’impression qu’on nous juge, qu’on ne fait rien de bien, qu’on n’est pas intéressant, mais grâce au voyage en peux faire face a nos peur , il faut s’amuser et rencontré des gens sympas.

  7. Commentaire par Jérémy@VeryWorldTrip

    Très bon sujet Benjamin 😉

    Le voyage est le meilleur remède pour vaincre sa timidité.

    Il faut juste savoir franchir le pas et commencer à voyager. Je pense que c’est la chose la plus difficile.

  8. Commentaire par Denis

    Denis Répodnre at 08:51

    Bonjour Pierre,

    Je ne suis pas un grand voyageur mais j’ai été longtemps un grand timide. Et je me reconnais dans ce que Benjamin écrit. En vacances, en France ou l’étranger, ma timidité disparaissait. J’étais en partie poussé par les contraintes à m’exprimer. Mais il y a une libération interne qui s’opère. Cette libération me permettait de prendre l’initiative d’aborder sans peur et de parler correctement, sans perdre contenance.

    En revanche au retour la timidité revenait. Il m’a fallu trouver une autre solution pour m’en sortir définitivement.

    Bonne journée

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut