DORMIR DEHORS OU L’ULTIME LOGEMENT GRATUIT

Il m’est arrivé quelques fois de dormir dehors car lors de certaines circonstances exceptionnelles (type évènement planétaire ou bien grosse galère), la totalité des hébergements bon marché étant saturés, et les quelques uns restants étant offerts à des « prix défiant toute concurrence » (passant parfois à plusieurs centaines d’euros la nuit), résultant de la filouterie d’hébergeurs peu scrupuleux d’abuser de certaines aubaines.

Dormir dans la rue est plutôt déconseillé mais il y a des endroits de dernier recours plus sympas. La bonne affaire consiste à trouver un bon endroit à l’écart des masses et de laisser les affaires précieuses et encombrantes dans un lieu sûr. J’ai en mémoire deux cas d’école :

– Les Jeux Olympiques à Athènes en 2004

– La Coupe du Monde de football en Allemagne en 2006 pour le match France-Espagne à Hanovre

  • LA PLAGE

Non, ce n’est hélas pas la plage où j’ai dormi

Les affaires ont été laissées à la consigne de la gare d’Athènes. Pour souvenir, cette gare n’avait rien à voir avec les gares modernes de l’Ouest de l’Europe mais avait tout d’une gare du Far West avec des personnages hauts en couleur qui n’arrêtaient pas de se disputer pour savoir où étaient les affaires.

Ensuite, il faut prendre le tram moderne qui longe la cote et qui met une bonne demie-heure avant d’accéder aux plages les plus tranquilles. Vous aurez l’opportunité d’être entouré de quelques jeunes ayant la même idée que vous et de quelques couples d’amoureux. Au réveil, assommé par un soleil de plomb, vous vous rendrez compte que tous ces jeunes auront pris de la bedaine et quarante ans de plus. Les douches de plage feront les délices de votre toilette matinale.

Coût du logement : 0 euro (frais de consigne non inclus)

Le plus beau lit du monde, jusqu’à une certaine heure.

Une plage à éviter : celle de Barcelone où les voleurs ont l’habitude « d’alléger » les backpackers de leurs précieuses affaires. Ce sont de vrais professionnels, tellement bien attentionnés qu’il feront tout pour éviter de vous réveiller durant votre paisible sommeil.

  • LE PARC

« T’as une idée où je vais dormir ce soir toi? »

Vue imprenable sur le château de Hanovre et localisation excellente dans la ville. L’herbe est verdoyante et les cygnes se feront vos précieux gardes du corps autour des charmants bosquets spécialement adaptés pour préserver votre espace privé. Veuillez laisser vos affaires à la consigne de la station de trains ou de bus et à n’emporter que le strict nécessaire tel votre sac de couchage. La toilette se fera dans le bar le plus proche entre une saucisse et une bière allemande.

Coût du logement : 0 euro (frais de consigne non inclus)

Le jour d’après, en direct du « lit »

Un parc à éviter : tous ceux où un gardien de nuit rôde et qui se fera un plaisir de vous réveiller durant votre repos bien mérité.

24 Commentaires

  1. Commentaire par Elyes

    Elyes Répodnre at 17:16

    Jamais dormi dehors, mais déjà arrivé d’avoir des gros bouts de nuits à passer dehors. L’été dernier je suis resté 2 à 3 heures comme un galérien sur un banc de la gare King’s Cross à Londres en pleine nuit en attendant le premier métro. J’étais tellement fatigué que je n’ai pu empêcher de m’endormir assis.

  2. Commentaire par fabrice

    fabrice Répodnre at 15:07

    excellent:-)
    Déjà sur une plage, dans une gare.
    Sinon, tu as les aéroports….

  3. Commentaire par Pierre

    Pierre Répodnre at 00:26

    Au moins on a plus de souvenirs que dans des hôtels banaux.
    Je crois que le pire qui m’est arrivé c’est de m’assoupir à une station de bus et de de me réveiller une fois mon bus parti. On se sent un peu idiot dans ces moments-là.
    Ha… et les aéroports un grand classique 🙂

  4. Commentaire par Alexis - Objectif Voyage

    Ahahaha ! Super article ! Pour ma part, je ne compte plus les fois où j’ai dormi sur la plage… Vivant à côté de la mer, j’ai testé ce « lit » dès mon adolescence 🙂 Mais la pire fois fut en Andalousie, qu’est ce qu’il fait froid la nuit avec le vent de face ! J’avais oublié le duvet…

    J’ai aussi testé les quais de la gare de Bordeaux, ceux de la station de bus de Grenade. Il doit y en avoir d’autres…

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 22:04

      He be quelle expérience des logements à l’arrache Alexis 🙂 C’est vrai que c’est moins plaisant quand il fait froid ou qu’il pleut. Au moins, ça crée des souvenirs.

      • Commentaire par Alexis - Objectif Voyage

        par chance j’ai toujours éviter la pluie. Ca reste des supers expériences. Comme tu dis, c’est des très bons souvenirs 🙂

  5. Commentaire par Julien

    Julien Répodnre at 17:15

    La gare de Berlin! J ai dormi la bas en 2008 pendant un trip interrail ou j avais loupe mon train. Elle est toute neuve, tout propre, y a des gens qui font la secu, c est top 😀

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 21:56

      Superbe! Tu nous vends du rêve Julien! On devrait faire un site listant les meilleures gares où dormir sur le modèle de sleepingairport 🙂

      • Commentaire par Julien

        Julien Répodnre at 23:59

        Haha, bonne idée 😀
        Celle de Budapest par exemple, j’oserai pas. On avait été accueilli par les prostituées au Tee shirt moitié déchiré, les rabateurs d’hotels bien violents, etc ^^

  6. Commentaire par fabrice

    fabrice Répodnre at 15:56

    Je me rappelle avoir dormi à la gare de Timisoara, Roumanie en pleine hiver. Hyper froid, des gens un peu louches pas loin, j’ai pas bq dormi:-)

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 22:06

      La Roumanie en hiver ça fait sas rêver pour dormir. Après ça tu peux dormir n’importe où en Colombie 😉

  7. Commentaire par Rémi

    Rémi Répodnre at 03:58

    Jamais dormi dehors à proprement parlé (ou en tout cas, je n’en n’ai plus souvenir). Par dans une voiture, car, dans une gare routière, gare ferroviaire etc… oui plus d’une fois 🙂

  8. Commentaire par NowMadNow

    NowMadNow Répodnre at 04:51

    Je n’ai pas encore tenté la plage et les parcs…
    Il ne faut jamais dire jamais 🙂

    NowMadNow

  9. Commentaire par Elisa

    Elisa Répodnre at 10:41

    Voici une belle idée 🙂
    Amitiés depuis l´Argentine
    Elisa

  10. Commentaire par Cyn

    Cyn Répodnre at 21:36

    Très sympa ton article !
    Le seul endroit où j’ai dormi dehors était un champ de blé dans le 78 …
    Pas de duvet et réveillée par la rosée du matin …
    Certes, le 78 c’est moins excitant que Budapest ou La Roumanie mais bon, après tout, ça reste des expériences – bonnes ou moins bonnes ! 🙂

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 17:57

      Qu’importe le pays, c’est le lieu et les circonstances qui comptent 😉

  11. Commentaire par Nico

    Nico Répodnre at 14:45

    Haha sympa, je viens de tomber sur cet article un peu par hasard, je me suis bien marré. Ça rappelle de bons souvenirs !

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 15:17

      Héhé! J’imagine mon bon vieux Nico!

  12. Commentaire par héloïse

    héloïse Répodnre at 17:04

    J’ai un autre truc : Le hamac, si possible bien haut la coupe de l’arbre, c’est discret et du coup vraiment peinard 😉 ça marche même en pleine ville : repérez votre arbre et dès que personne ne regarde Hop à l’assaut!
    Monter en premier puis hisser les affaires à l’aide d’une ficelle, on peut laisser les affaires dans l’arbre durant la journée.

    Bonne nuit les petits 😉

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre at 04:41

      Sacré Helo ça m’étonne pas de toi ce genre d’astuce 😉

  13. Commentaire par Cohebergement

    Cohebergement Répodnre at 10:24

    Bonjour,

    Si vous voulez êtres hébergé gratuitement ou pour quelques euros, il y a le co-hébergement.

    Bien sûr, la convivialité est primordiale. Je fais du cohébergement quelques nuits par an, pour des déplacement de courte durée, l’hôtel c’est trop cher 🙂

    A bientôt peut être, perso je cohéberge sur Paris.

  14. Commentaire par scan le gentil

    scan le gentil Répodnre at 10:32

    Je suis un gros dormeur de dehors (en vacances), mais j’avoue ne pas l’avoir encore fait avec un enfant.
    J’ai plusieurs conseils :
    – D’abord mettre ses bagages à la consigne doit être une option, pas une obligation qui nécessiterait de faire des détours.
    – Repérer tous les trains et bus locaux de début et fin de journée. Dormir à la gare de Toulon est un galère, une plage de la presqu’île de Giens un régal. Pareil pour Lisbonne.
    – Repérer son lieux de sommeil de nuit ET de jour, en pensant que le soleil se lève à l’Est.
    – Se laisser enfermer dans des parcs nationaux.
    – Savoir se différencier du clodo et du fétard local si on veut cumuler sommeil et repos.
    – Le hamac (en toile de parachute) bien entendu dépanne dans les parcs et l’emprise au sol. Si l’on est vu , on déduit de suite que le bivouac est temporaire, contrairement à une tente.
    – Un long cable d’acier avec une boucle cadenassable pour accrocher son sac haut dans un arbre.
    – un système d’alarme à base de clochette, ficelle, pinces à linge, ça repousse pas mal de voleur.
    – Dans les endroits chauds, un petit SMS de bonne nuit à un de ses proches avec le point GPS, c’est toujours rassurant.

  15. Commentaire par kamel

    kamel Répodnre at 08:22

    Salut pour ma part j’ai dormi au centre d’un grand rond point,mais c’est seulement aux réveille que je m’en suis aperçu,car aux moment de me trouver se jolie gazon bien tondu et tout!!donc ciel nuageux et lampadaire défectueux;on y voyaient pas a 2 mètres,je vous raconte pas la tète des automobilistes,bon souvenirs hihi

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut