POKER ET VOYAGE

19/11/2012

L’inconvénient de Londres, à l’époque où j’y habitais, est qu’il était très difficile d’économiser pour partir en voyage à moins d’avoir un job bien payé. Tout passait dans le logement (comptez un bon 600 euros pour une chambre simple), le transport (30 euros la carte hebdomadaire) et les quelques sorties.

Au moins, j’avais un petit avantage, je n’étais pas mauvais au poker. Mes premiers longs voyages, je les ai financé en jouant au texas hold’hem sur internet.

Belle poker face – Mais je n’ai jamais rien gagné en live 😉

Peu de temps avant un séjour prévu en 2009 en Amérique du Sud où je rêvais d’aller et que j’avais prévu de longue date, je joue un tournoi gratuit sur internet avec beaucoup de retard, ayant passé une bonne soirée la veille dont il était difficile de se remettre. Je joue sans conviction après avoir perdu beaucoup de jetons à cause de mon retard. Mais après quelques coups où les dieux des cartes se montrent cléments avec moi, je me refais une belle santé. Et je me décide à jouer la fin du tournoi sur sur un site avec beaucoup plus de sérieux.

Et bonheur, quelques heures plus tard, je gagne une entrée pour un très gros tournoi de Poker à San Remo en avril de cette même année, avec de larges frais de voyage payés. Je change mes plans voyage et je décide de m’acheter un billet tour du monde : l’Amérique du Sud restera ainsi le gros morceau de l’itinéraire mais j’en profite pour visiter mes amis en Australie et pour passer à Tokyo avant d’aller jouer le tournoi en Italie. Ce petit coup de destin des cartes m’aura peut-être aussi aidé à changer ma vision du monde et ma destinée par la même occasion.

Deux ans auparavant, j’apprenais à mon petit frère à jouer à ce jeu de cartes avec des nouilles qui remplaçaient les jetons. Je n’aurais imaginé à ce moment précis que l’élève dépasserait le maître avec autant de facilité.

Pour l’anecdote il deviendra l’un des joueurs les plus respectés du circuit à son jeune âge. Vous pouvez le voir dans cette vidéo ci-dessous avec un chanteur français très connu et lui aussi très grand amateur de poker. 😉

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xbqka9_fr-wpt-borgata-poker-classic-5-5_sport#.UKpkSof8JCg[/dailymotion]

 A la 11.56, on parle de moi pour la petite histoire 

J’ai aussi connu des joueurs qui voyageaient et finançaient leur voyage sur la route mais aussi d’autres qui sont allés vivre dans des pays chauds comme la Thaïlande pour pouvoir jouer sur les sites de poker en ligne et profiter d’un climat clément mais aussi d’un fort pouvoir d’achat. Il ne faut pas oublier enfin que seuls 15% des joueurs sont gagnants.

Pour ceux que ça intéresse vraiment, je donnerais ces conseils :

– Il faut absolument une connexion stable. Oubliez tout de suite de jouer si vous avez une connexion qui coupe toutes les demies heures car non seulement, vous serez en tilt et ferez des bêtises mais vous risquez de coucher les bonnes mains et perdrez des jetons bêtement.

– Il faut un mental d’acier pour passer ce que les connaisseurs appellent le “bad run“, c’est à dire la mauvaise passe qui fera que vous aurez des périodes de perte qui durent assez longtemps, même si vous jouez très bien car ça reste toujours un jeu de semi hasard. Tous les meilleurs joueurs du monde passent par cette phase.

Très bien gérer sa bankroll, c’est à dire ne jamais jouer au dessus de ses limites pour éviter le risque de ruine, et il faut toujours garder un budget pour prendre son billet retour et faire face à l’imprévu.

–  J’ajouterais qu’il faut garder un équilibre dans cette activité car le jeu, comme la drogue, devient vite addictif. Et cela s’applique même aux joueurs gagnants. Si vous avez une série de tournois intéressants en soirée, vous devez nécessairement bloquer votre soirée. L’essentiel est que cette activité n’empiète trop sur votre activité sociale lorsque vous voyagez. Ce serait dommage de faire exactement les mêmes choses que celles que l’on pourrait faire en France.

Personnellement, je ne joue quasiment plus depuis plus d’un an par manque de temps et ça ne me manque pas trop même si je ne m’interdis pas de rejouer de temps à autre. J’aime bien la stratégie et la grande subtilité du jeu mais il y a aussi des cotés négatifs telle que la dureté psychologique.

J’ai eu l’occasion de participer à quelques tournois avec les meilleurs joueurs du monde. C’est un milieu assez fascinant, très loin du cliché de la salle clandestine dans l’arrière-fond d’un bar. Mais en toute honnêteté, j’ai aussi été déçu de voir à quel point l’ego, la perte de notion des réalités est forte chez les professionnels. Il voyagent souvent mais profitent finalement peu des destinations où ils ont la chance d’aller. J’ai ressenti une déconnexion forte en voyant les fortes sommes jouées dans des casinos somptueux après avoir traîné les pieds dans les zones pauvres de l’autre bout du monde. Et pourtant, tout cela continue de coexister, sur la même planète.  La vie semble parfois un spectacle étrange où chacun joue sa partition dans cette humanité tellement diverse et parfois injuste.

8 Commentaires

  1. Commentaire par Bénédicte

    Bénédicte Répodnre 19/11/2012 at 21:40

    Jamais pensé que les joueurs de poker pouvaient autant voyagé. J’aurais du apprendre à jouer au poker plutôt que d’étudier le tourisme 🙂 et félicitations pour ton frère.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 24/11/2012 at 00:37

      Ha profite bien de la vie étudiante Bénédicte, c’est une époque bénie et si tu peux faire Erasmus encore mieux 🙂

  2. Commentaire par Philippe

    Philippe Répodnre 22/11/2012 at 05:37

    Salut Pierre,

    Je viens de découvrir ton site et j’adore !!!
    Les idées et bons plans sont de qualités, l’ergonomie du site est très bien faite et ton parcours est très intéressant.

    J’ai joué également quelques peu au poker mais ce que j’aime beaucoup c’est comment une partie de poker a simplement changé ton voyage. Et c’est cela l’idée du voyage: une rencontre, un évènement imprévu, tomber sous le charme d’un pays… On ne sait jamais où le destin va nous mené.

    Ce blog est l’une des conséquences de cette partie de poker. Et le poker est un bon moyen de gagner de l’argent pour financer ses rêves. Encore faut-il manier les subtilités de ce jeu car on dit souvent du poker: on apprend les règles en quelques minutes mais toute une vie pour le jouer.

    Félicitation pour ton frère (pro du poker ;-9) et pour toi avec le succès de ce blog.

    A bientôt
    Philippe BlogTrotter

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 24/11/2012 at 00:43

      Merci du commentaire Philippe, je rougis 🙂
      C’est vrai que parfois le chemin d’une vie tient à des détails et c’est ça qui la rend intéressante aussi je trouve.
      Je ne conseillerais pas personnellement de jouer au poker pour financer quelque chose car il y a beaucoup plus de perdants que de gagnants mais c’est un jeu avec beaucoup de subtilités.
      Bon courage pour ton blog 😉

  3. Commentaire par MERABET

    MERABET Répodnre 30/11/2012 at 13:36

    Etre EV+ c’est pas facile au poker surtout quand des Fishy te call avec une poubelle pour te craquer un 95/5..
    Tu sais de quoi je parle :-p

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 30/11/2012 at 13:52

      Oui surtout après avoir 4bet light en UTG 😉

  4. Commentaire par Merabet

    Merabet Répodnre 30/11/2012 at 14:58

    Gg and gl pour la suite 😉

  5. Commentaire par Romain@Voyager seul

    Romain@Voyager seul Répodnre 04/04/2013 at 14:12

    Il est vrai que lors qu’il s’agit de voyager, trouver des fonds peut être problématique. Une méthode originale et intéressante que tu nous propose ici, j’avoue que je n’y avait jamais pensé.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut