Nantes ville de convivialité

28/12/2014

A l’occasion du TBU, une conférence de blogueurs voyageurs, j’ai eu l’occasion de découvrir une ville que je connaissais peu malgré le fait que j’étais né à trois-quatre heures de là. Et c’est ainsi donc que j’ai découvert la jolie ville de Nantes. Enfin, pour dire vrai, j’étais déjà venu auparavant pour une soirée mais une soirée bretonne est souvent marquée du sceau d’Alzheimer pour des raisons que je vous laisse deviner.

La conviviale simplicité conviviale

Quand je me transforme en vagabond nomade à l’étranger et qu’on me demande d’où je viens, à la simple évocation de ma nationalité française, s’allument régulièrement des éclairs dans les yeux de mon interlocuteur et une évocation quasiment naturelle de la capitale avec tous ses clichés : Paris. Mais c’est aussi parfois ennuyeux de devoir justifier le manque d’hospitalité parisienne, comme si on était le représentant attitré du service après vente des serveurs et des taxis parisiens.  J’essaie à ma petite échelle de gommer un peu cette mauvaise réputation en aidant le touriste asiatique perdu dans la pénombre de sa carte parisienne.

Quand je vis mes collègues blogueurs étrangers quasiment s’étonner de la gentillesse des habitants de l’ouest, je souris. L’un des plus grands secrets français cachés aux touristes étrangers est que la France est un pays bien plus divers que celui du cliché parisien.

 

Nantes capitale de la Bretagne ?

Nantes, bien que n’étant pas bretonne officiellement selon la nomenclature administrative française, n’en a pas pour autant perdu son âme historique.

Le château des Ducs de Bretagne est là pour rappeler que les seigneurs bretons avaient élu Nantes comme place forte de leur territoire. Les Kenavo ainsi que les crêpes et cidres locaux achèvent d’affirmer le patrimoine breton de la cité.

A la fin de l’été, le festival de jazz des Rendez-vous de l’Erdre anime les canaux nantais de manière festive avec des concerts gratuits un peu partout dans un écrin. C’est l’occasion de voir s’animer les péniches, de manger et boire breton le long des berges en écoutant de la musique et de se rappeler à l’occasion qu’il y a ce coté marin et convivial que l’on retrouve en terres bretonnes. Après, je ne me risquerai pas plus à rentrer dans l’éternel débat de savoir si Nantes est vraiment bretonne ou non. J’ai déjà assez à faire avec mes amis catalans à Barcelone de ce coté là. 🙂

fetsival_erdreUne petite vue pendant le festival avec toutes les guinguettes remplies

Il est fort aisé de se balader dans la ville de Nantes que ce soit le long de la Loire ou le long du canal de l’Erdre. Le tram rend facile l’accès aux principaux cantres névralgiques de la cité. On peut fouiner entre le jardin des plantes, le Lieu Unique (qui est une reconversion de la fameuse fabrique de LU en centre culturel)

Vous pouvez retrouver mon parcours promenade de la ville de Nantes en cliquant le lien.

L’avantage d’être à la Tour de Bretagne est qu’on en voit pas la Tour de Bretagne.

C’est ce qu’aime à me raconter un ami breton qui y a vécu. Il est vrai que cette tour du style de la tour Montparnasse à Paris a son petit coté baroque en comparaison de l’architecture très classique de ses environs. Néanmoins, il y a du potentiel panoramique en montant ladite citadelle.

DSCF2677Bar « Le Nid » tout en haut de la Tour de Bretagne

 

Ainsi, depuis le sommet de la tour, au niveau du bar « Le Nid », on peut admirer la ville nantaise et s’amuser à dénicher les oeufs de cigogne dispersés un peu partout dans la ville.

 

DSCF2675Un oeuf de cigogne qui semble avoir explosé sur un toit nantais

Une histoire marquée par les tragédies

L’histoire de Nantes ne peut être dissociée de l’histoire de la France faite de ses hauts et de ses bas. Le long du quai des Antilles, se sont déroulés des événements marquants tels que les arrivages de bateaux remplis d’esclaves mais aussi les noyades forcées de milliers de contre-révolutionnaires lors d’un épisode fameux de la Terreur. C’est aussi là que s’est développé une puissante industrie navale d’où sortaient de majestueux bateaux avant de connaître une crise de grande envergure au cours des dernières décennies.

 

quai_anitllesLe quai des Antilles

Aujourd’hui, une ligne droite aménagée et décorée où l’on peut sortir manger ou boire est venu se greffer sur ce territoire rempli d’histoire et les familles viennent voir les machines de l’île inspirées des contes fabuleux de Jules Verne ; une reconversion que je trouve réussie alors que le pari n’était pas gagné d’avance.

elephant_nantesMachines de l’île

Notez ce post

5 Commentaires

  1. Commentaire par Mikaël

    Mikaël Répodnre 03/01/2015 at 01:06

    Bonjour,
    Pas un hasard si la ville apparaît tous les ans 1ère au palmarès des villes les plus agréables de France.
    Tout y est : un climat agréable, une région ravissante, le Hellfest pas très loin (yeah), des plages de charme pas trop loin non plus (Vendée), une activité culturelle intense et une architecture charmante. Coup de coeur perso pour son île aux jardins japonais (dont le nom ne me revient pas).
    A bientost,

    Mikaël

  2. Commentaire par Planete3w

    Planete3w Répodnre 03/01/2015 at 11:02

    Nantes a le vent en poupe ! Je n’y suis jamais allé mais j’en entends de plus en plus parler grâce notamment à toutes les animations qui sont organisées. les machines de l’île ont l’air vraiment sympas!

  3. Commentaire par Perrif

    Perrif Répodnre 23/01/2015 at 12:56

    Salut, l’île avec ses jardins japonais doit être l’île de Versailles. Bel article Pierre, si vous êtes un peu sportif n’oubliez pas aussi la Loire à vélo et si vous avez du temps, passez donc devant les œuvres d’art de l’estuaire (la maison qui coule, le bateau qui plonge etc etc ….). J’adore cette ville !

  4. Commentaire par Elodie

    Elodie Répodnre 17/05/2015 at 17:08

    Bel article !

  5. Commentaire par Christophe

    Christophe Répodnre 22/06/2015 at 13:55

    J’ai tellement entendu parler de Nantes ! C’est vrai que ça a l’air d’être une ville très sympa et dynamique !

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut