BARCELONE, UN AN DEJA !

02/10/2012

A la fin de l’été de l’année dernière, je prenais possession de ma nouvelle base. Ca paraît hier, et pourtant quatre saisons se sont déjà écoulées. L’heure du recul, des premiers bilans pointent leurs nez.

Barcelone : un cadre de vie remarquable

Barcelone est vraiment une ville exceptionnelle pour y vivre. Il y a tout à portée de main : la plage, le soleil, une vie culturelle riche, les sorties nocturnes, le régime culinaire méditerranéen, le meilleur club de football de la planète, les avions lowcost. Et même si la ville est grande, cela reste à taille humaine par rapport à certaines mégapoles et l’on peut vraiment bouger un peu partout sans métro depuis le centre, vraie fourmilière cosmopolite. Et si cette désolante crise économique a des conséquences terribles sur la jeunesse espagnole, elle a au moins le mérite de rendre le coût de la vie très raisonnable pour un nomade comme moi.

D’ailleurs, on ne s’y trompe pas, je suis devenu remarquablement plus populaire auprès de mes amis depuis que j’ai déménagé, par rapport à quand j’habitais la moins ensoleillée Londres 😉

Parfois, je m’étrangle à déambuler entres les hordes tumultueuses de touristes étouffantes accompagnées des cris de vendeurs de babioles et autres objets stridents, mais cela doit être la rançon du succès j’imagine.

Du temps pour apprendre et comprendre

J’ai pris moins de temps de m’occuper du blog de voyage dernièrement car je passe beaucoup de temps sur un nouveau site, un peu moins sexy, puisqu’il s’y traite d’économie (un peu mon domaine de compétence à l’origine bien que la vie m’ait montré qu’il y avait d’autres choses à voir 🙂 ). Donc je lis beaucoup, j’apprends pas mal sur les forums et l’expérience sur ce blog m’a fait gagner des années-lumière sur la construction d’un nouveau site.

J’avais décidé de laisser tomber l’idée de passer l’hiver dernier ailleurs et j’ai donc passé la plupart de mon temps dans la capitale catalane afin de l’appréhender mieux et de parfaire mes plans même si je me suis autorisé quelques sympathiques petits nouveaux tampons sur mon passeport aux USA, au Canada et en Turquie.

J’apprécie réellement prendre mon temps ici pour apprivoiser des rues qui deviennent mon quotidien, trouver les bons plans, et faire de bonnes rencontres. Finalement, c’est un peu l’expérience ultime du voyageur que de devenir maître de son temps. Bouger, être en mouvement, est fantastique et un privilège à la fois, mais ôter chaque couche de superficialité à un lieu, une culture est aussi un plaisir non moins délectable. J’ai pris pendant quelques mois des cours de catalan (si ça vous intéresse de prendre des cours gratuits je vous conseille ce lien). Mais j’avoue qu’il faut être sacrément motivé pour apprendre une langue (même si c’est loin d’être la plus difficile à apprendre pour un Français) qu’on ne pratique pas dans la vie de tous les jours. Difficile de parler cette langue sachant que tous les Catalans parlent parfaitement castillan. Cela ne me gêne pas qu’ils parlent en catalan directement, je trouve même cela très bien qu’ils défendent leur culture. Nous avons une histoire différente de la leur et le simple fait de n’avoir pas connu la dictature franquiste rend la compréhension des nationalismes régionaux en Espagne difficile. En temps qu’étranger, j’ai de la distance vis-à-vis de du nationalisme basque et catalan. Et il est incontestable que Franco a provoqué une contre-réaction forte au moment où la démocratie s’est enfin installée pour de bon dans la péninsule ibérique. Barcelone a connu une manifestation indépendantiste incroyable il y a quelques semaines et cela n’avait rien de folklorique croyez-moi 😉

Dans le fonds, mon regard distant, sans passion d’étranger, fait que je trouve qu’ils sont à la fois catalans et espagnols. Le problème est que les deux semblent incompatibles pour bon nombre. Et peut-être qu’un jour la Catalogne deviendra indépendante, qui sait ? C’est en tout cas bien difficile de pronostiquer quoi que ce soit.

Bref, j’ai trente ans et plein d’envies

Malgré mes envies initiales, je pense laisser tomber le catalan et m’atteler à une langue pas trop difficile pour moi mais qui pourrait m’être utile. Il m’a peut-être manqué les rencontres avec des catalans qui auraient pu me faire basculer vue la non nécessité professionnelle d’apprendre cette langue. Apprendre c’est s’accaparer l’âme d’une culture aussi.

Alors, fort de mon expérience passée (il y a eu des succès et aussi des échecs qui sont peut être encore plus riches d’enseignements), de ces compétences internet nouvelles, de ces réseaux qui continuent de s’accroître,  je compte donc m’atteler au portugais.

Et comme j’ai une préférence pour le portugais parlé au Brésil, voilà une belle motivation pour continuer à développer mes activités internet ces prochains mois pour pouvoir me permettre de faire escale de l’autre côté de l’Atlantique l’hiver prochain. Ce sera aussi l’occasion de donner un peu plus de contenu personnel à ce blog qui commence à prendre de la bouteille.

Le compteur de ma carcasse change de numéro aussi, je vois le temps passer inexorablement, les gens de ma génération (la génération Y comme les journalistes aiment à raconter) changer de manière rapide et remarquable. Et très probablement, j’ai changé aussi, en profondeur, avec toutes les personnes incroyables que j’ai eu le privilège de rencontrer au cours de la décennie écoulée. Des lieux, des mots, des situations bonnes ou mauvaises qui font que la vie vaut vraiment la peine d’être vécue. Et je n’ai en rien abandonné l’idée d’en voir plus…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xogipj_bref-j-ai-30-ans_people?search_algo=2[/dailymotion]

Bref, j’ai trente ans…

BARCELONE, UN AN DEJA !
Notez ce post

10 Commentaires

  1. Commentaire par Lucie

    Lucie Répodnre 02/10/2012 at 20:49

    Joyeux anniversaire barcelonais alors! Il faudrait peut-être que je déménage alors pour être plus populaires auprès de mes amis! 😉

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 02/10/2012 at 20:53

      Tu verras Lucie à quel point tes amis t’aimeront 😉
      Je pensais accueillir des couch surfers mais finalement pas la peine!

  2. Commentaire par olivier

    olivier Répodnre 03/10/2012 at 10:31

    Je suis allé une fois à Barcelone et c’est vrai que la ville m’a plu. C’est un blog très complet, bravo !

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 03/10/2012 at 16:06

      Merci du compliment Olivier. Barça est vraiment une chouette ville c’est incontestable.

  3. Commentaire par Arthur

    Arthur Répodnre 03/10/2012 at 13:25

    Bonjour !
    Du coup j’en apprends un peu plus par rapport à toi, j’aimais beaucoup tes articles mais je n’étais pas remonté aux sources du blog et de ton envie de départ.
    J’ignorais la forte prégnance des régionalismes en Espagne. D’un côté, il est carrément regrettable que la politique française depuis le début XXème cherche à les étouffer. Résultat, autour de moi, en 10 ans, mon département (Loire-Atlantique) est passée de 5 lycées publics apprenant le breton (ce qui en soit est très peu) à… 0. C’est bien beau de faire entrer les langues régionales dans la constitution, ça ne sert à rien si on supprime des profs et qu’on dépersonnalise les personnes au profit d’une culture « mondialisée », et donc principalement tournée vers la consommation…
    Encore aujourd’hui tu penses que le pays catalan peut réclamer et obtenir son indépendance ? Au nord du Royaume-Uni, le sujet est apparemment de plus en plus discuté. Et c’est le Parti Québecois qui est redevenu majoritaire lors des dernières élections.
    Bon courage pour ton apprentissage 😉

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 03/10/2012 at 16:10

      Salut Arthur!
      Merci pour ton mot. J’essaie de redonner une patte un peu plus personnelle au blog qui est un peu fourre-tout entre les expériences et les bons plans. Je vais essayer de remettre de l’ordre dans tout ça c’est pas gagné.
      L’histoire française est marquée par la victoire des Jacobins face aux Girondins et le déclin des langues régionales en France en est la conséquence.
      C’est un peu tard maintenant pour revenir en arrière si les jeunes générations ne les parlent pas couramment comme nos grand-parents. Je pense que les langues régionales en France vont connaître un destin similaires au latin et au grec ancien même si je crois profondément à l’attachement des habitants comme ceux de la Bretagne à leur culture forte et riche.
      Concernant l’indépendance de la Catalogne, je crois qu’une majorité de Catalans de souche y sont favorables. Restent que les immigrés (comme certains Catalans les considèrent) venus du reste de l’Espagne ou d’Amérique latine font balancer la structure démographique en sens inverse. En tout cas, le nombre d’écoles où seul le catalan est enseigné est en progression. C’est une bataille sur le long cours que se livrent les indépendantistes qui ne peuvent avoir de referendum car cela est inconstitutionnel avec les lois espagnoles. Et la puissance économique de leur nation fait qu’ils pourraient aisément se passer du reste de l’Espagne et devenir une puissance équivalente à celle du Danemark. Evidemment, j’ai beaucoup de mal à imaginer un championnat de foot catalan et la fin des clasicos avec le Real Madrid mais ça c’est une autre histoire. 🙂
      Je crois que l’Ecosse envisage un referendum dans les deux trois ans. Pour le Québec, c’est moins sûr, le nouveau gouvernement répond plus à un désir de changement qu’à un réel désir d’indépendance actuellement.

      • Commentaire par Arthur

        Arthur Répodnre 15/10/2012 at 14:25

        Dis donc, tu t’y connais sacrément bien en histoire !
        Effectivement le Parti Québecois n’est pas dirigé vers l’indépendance, c’est plutôt les revendications d’Option Nationale, mais il souhaite prendre du recul par rapport à Ottawa… Beaucoup, même

  4. Commentaire par Blog voyage

    Blog voyage Répodnre 14/10/2012 at 11:18

    C’est vrai que Barcelone est une ville idéale pour y habiter: transports, climat, taille, loisirs …

    De toutes les villes que j’ai pu visiter c’est certainement une des villes où je pourrai le plus facilement m’installer

  5. Commentaire par Nadege@Miami

    Nadege@Miami Répodnre 24/11/2012 at 15:50

    Pour moi qui ai grandit en Catalogne du Nord, c’était assez facile d’aller se promener à Barcelone. C’est vraiment une ville super, en plus du climat agréable on a aussi l’ambiance catalane et ça, on ne le trouve pas ailleurs dans le monde !

  6. Commentaire par Haydée

    Haydée Répodnre 18/12/2012 at 00:25

    Bonsoir Pierre,
    J’ai vécu à Barcelone également un an 1/2 dans le quartier de Guinardo, à l’époque il y avait encore des maisons qui dataient des années 1900.

    J’ai voulu apprendre le Catalan également ! Le besoin se fait ressentir au bout de quelques mois, et puis naturellement on commence à lire et le comprendre mais sans le parler, du moins… ce fut mon cas.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut