Billets Tour du Monde

Qu’est-ce qu’un billet Tour du Monde ?

Une envie de prendre un long congé sabbatique et de parcourir la planète ? Plutôt que d’acheter des billets séparés qui vont d’une destination à une autre, une autre approche flexible et normalement meilleure marché consiste à acheter des billets d’avion Tour du Monde (Round The World Tickets en anglais). Ce type de ticket permet de parcourir les différents continents, sur une période allant habituellement entre dix jours et un an, et avec entre trois et seize stops différents.

Ces billets coûtent beaucoup moins que la somme des allers simples entre chaque stop (deux allers simples ayant souvent un prix plus élevé qu’un aller-retour). De plus, ils peuvent aussi être vus avec méfiance par les personnels de sécurité et d’immigration s’ils constatent qu’aucun vol de sortie n’a été programmé. Ces billets sont normalement plus chers qu’un aller-retour entre deux villes aux opposés extrême (exemple : Paris et Sydney), mais si vous planifiez deux stops ou plus, il se pourrait que ce type de billet soit l’option la moins chère. Certains voyageurs avertis utilisent donc cet outil pour planifier l’ensemble de leurs vacances ou des voyages au long cours.

Les trois alliances principales

Star Alliance : Avec 27 compagnies couvrant 181 pays, le pass offre un large choix de destinations. Il est limité à 15 stops. Il est bon de noter qu’il existe un tarif “classe économique spéciale” limité à 26000 miles et à 5 stops. Star Alliance exige de commencer et de terminer dans le même pays, mais pas nécessairement dans la même ville. Des retours en arrière sont autorisés mais pas pour les océans. Les retours en arrière, les secteurs sans avions, les transits/connections, tout compte dans le kilométrage total. Star Alliance a un quasi-monopole sur la Micronésie et toute la zone Pacifique Sud. L’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale sont désormais couvertes depuis que TAM a rejoint le réseau en 2010. Les compagnies COPA et TACA (avec des hubs au Salvador, au Costa Rica et au Pérou) prévoient de rejoindre l’alliance un jour prochain. Le point noir concerne les liaisons intérieures australiennes.

*Régions avec une bonne couverture : Le monde entier excepté…

Zones faibles : Russie, Australie

 

Oneworld offre deux types de billet Tour du Monde:

-Le One World Explorer est basé sur le nombre de continents visités (compris entre trois et six) et n’a pas de limite kilométrique. Jusqu’à 16 stops peuvent être inclus, quelque soit la classe. Cependant, à cause de ce plafond, le trajet peut être plus limité que ce qu’il semble de premier abord (une liaison avec escale compte pour deux stops). D’un autre côté, les routages qui demandent des grands retours en arrière sont plus facilement faisables ici que pour les tarifs avec un nombre précis de miles. Les voyageurs peuvent changer leurs dates sur le ticket sans aucun coût supplémentaire.

Nombre de continents
Classe 3 4 5 6
Oneworld Economie 2 110€ 2 543€ 3 068€ 3 604€
Explorer Business 5 777€ 6 684€ 7 569€ 8 702€
Première 10 711€ 11 586€ 12792€ 14 470€

 Attention : ce tableau a quelques années, il vaut mieux passer par le site pour connaître les prix les plus récents qui ont probablement augmenté.

-Le billet Global Explorer est plus conventionnel, basé sur un nombre maximum de miles. Alors que le One World Explorer est limité aux membres exclusifs de Oneworld, plusieurs compagnies n’appartenant pas au réseau (incluant Aer Lingus, Air Pacific, Alaska Airlines et son affilié Horizon Air, Gulf Air, Kingfisher avec son affilié Kingfisher Red, pour les trajets domestiques indiens seulement). Les vols Qantas opérés par Air Tahiti Nui, Jetstar, South African Airways and Vietnam Airlines peuvent aussi être utilisés avec le Global Explorer. Pour cette raison, voyager dans certaines régions – par exemple, les îles du Pacifique Sud – est plus facile avec Global Explorer qu’avec Oneworld Explorer. Les segments de surface sont particulièrement rigides et contraignants avec le Global Explorer, et la limite des 16 segments s’applique elle aussi. Comme les billet Star Alliance basés sur les miles, tous les miles sont comptés, même les segments sans avion. Chaque segment sans avion consomme ainsi donc un des 16 segments du ticket.

*Régions avec une bonne couverture : Amérique du Nord, Amérique du Sud (Galapagos et Iles de Pâques inclus), les Caraïbes, l’Europe, le Moyen Orient, l’Asie de l’Est, des parties du Pacifique Sud (Global Explorer), l’Australie, l’Inde et la Russie (Global Explorer)

*Zones avec faiblesses : Zone intra-Afrique, la Russie,l’Inde et le Pacifique Sud (Oneworld Explorer)

Skyteam : Cette alliance avec ses 18 compagnies (dont Air France) souffre depuis la défection de Continental Airlines. Quoi qu’il en soit, Skyteam a de bonnes connections en Russie et en Afrique Centrale. China Southern Airlines offre un choix vaste à l’intérieur de la Chine et dans la zone Asie. Les principes kilométriques sont similaires à ceux du billet Star Alliance. L’arrivée en 2010 de Vietnam Airlines permet une bonne couverture du Vietnam, du Cambodge et du Laos et celle d’Aerolineas Argentinas d’offrir des trajets en Amérique du Sud.

skyteam_prixPrix en 2015

*Régions avec une bonne couverture : Amérique du Nord, Europe, Afrique Centrale, Russie Chine, Asie Centrale et Asie de L’Est

*Zones avec faiblesses : Moyen Orient, Inde, Australie, Micronésie et Pacifique Sud

 

Prix en 2011 (hors taxes) des billets des différentes alliances

Les prix ont possiblement évolué en 2017 mais il ne sont plus affichés publiquement désormais, il faut contacter un agent ou faire le test soi-même pour savoir le prix exact. Ca permet néanmoins de se faire une bonne idée du coût.

 

Distance (Miles)
ALLIANCE Classe 26000 29000 34000 39000
Oneworld Economie 2 110€ 2 543€ 3 068€ 3 604€
Business 6 684€
Première 11 586€
Star Alliance Economie 2 099€ 2 519€ 3 049€ 3 569€
Business 5 669€ 6 559€ 7 749€
Première 10 059€ 11 549€ 13 629€
Skyteam Economie 2 572€  3313€ 4022€  4633€
Business  6351€  7090€ 8323€  9582€
Première  –  –  –

 

Les billets alternatifs commençant depuis Londres (sauf Emirates)

Partir depuis la capitale britannique peut s’avérer être une excellente idée, surtout depuis l’avènement des compagnies lowcost, la chute de la livre sterling et la récente hausse des tarifs des alliances. Il existe une série d’alternatives regroupant soit une seule compagnie ou quelques unes qui certes, proposent moins de choix mais qui, en contrepartie, pourraient faire baisser la note de manière substancielle. Ces billets passent pour la plupart par l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Ajouter l’Amérique du Sud ou l’Afrique (quand c’est possible) fait monter le prix du ticket de manière non négligeable.

The Great Escapade : 29000 miles et stops illimités sur le réseau Virgin Atlantic, Air New Zealand, Singapour Airline et SilkAir. Très bonne couverture de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique mais choix pauvre ailleurs. Retour en arrière autorisé. Le nombre maximum de stop réellement possible est environ de 10. Par exemple Londres – Delhi – Bangkok – Bali – Stop Australien – Stop Nouvelle Zélande – Fidji ou Rarotonga – Los Angeles – Londres. Les prix sont bon démarrant à 946£ hors taxes et varient selon les saisons.

Régions avec une bonne couverture: Pacifique Sud, Asie du Sud-Est

Air New Zealand : C’est probablement le billet tour du monde le meilleur marché. Le ticket le plus basique est un Londres – Hong Kong – Auckland – Los Angeles – Londres. Mais il y a possibilité d’ajouter d’autres stops en Asie de L’Est, en Australie et au Pacifique.

Une autre bonne idée consiste à ajouter d’autres vols à un tour du monde basique grâce à sa réserve de miles ou à acheter des billets low cost tels que ceux proposés par Air Asia par exemple.

  • Emirates et Air Tahiti Nui proposent eux aussi leur billet tour du monde avec un maximum de 6 escales. A noter, l’arrêt obligé a Dubaï. Ce billet a l’avantage de démarrer depuis Paris ou Nice. Emirates est l’une des meilleures compagnies aériennes au monde donc vous pouvez espérer un service de qualité. Vous avez la possibilité de vous arrêter à Tahiti (un simple aller-retour vers cette destination sera quasiment au même prix). Les dates sont modifiables sans frais jusqu’à 24h avant le départ (sinon c’est 100 euros). Les prix hors taxes sont :
  • Classe Economique : 1,799 Euros – Classe Affaires: 5,599 Euros – Première Classe : 8,099 Euros

Le tour du monde de Matt

Pas tout à fait de « vrais » tours du monde

Oneworld Circle Trip Explorer : Un trajet à la carte où l’on paie le nombre de continents visités (minimum trois, maximum quatre). Un arrêt en Afrique est obligatoire.

Oneworld Circle Pacific : 22 000 à 29 000 miles autour de l’océan Pacifique couvrant l’Asie, l’Océanie, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud.

Oneworld Circle Atlantic : 17 000 à 25 000 miles autour de l’Atlantique. Le voyage se fait entre les villes des Etats-Unis, du Canada, du Mexique, d’Amérique du Sud, de l’Europe et du Moyen-Orient

Oneworld Circle Asia & South West Pacific : 13 000 à 17 000 miles entre l’Asie et l’Océanie.

Star Alliance Tour du Pacifique : Autorise une boucle Pacifique, pour un total de 22 000-26 000 miles. Excellente couverture de l’Asie, mais pas de l’Amérique du Nord où vous êtes limité à Los Angeles, San Francisco, Seattle, Honolulu et Vancouver.

Star Alliance Tour d’Asie : 15 000 à 18 000 miles autour de l’Asie. Le voyage doit couvrir les trois régions « Sud-Est » Pacifique, « Asie du Nord » et « Sud-Est asiatique ».

Bon à noter : Si vous réservez un vol intercontinental sur une alliance, il est possible d’obtenir des pass régionaux à prix réduit.

Les agences de voyage spécialisées

Il est parfaitement possible de combiner des billets sur différentes compagnies. Cela a l’avantage de la flexibilité au lieu de se restreindre à une alliance, et si vous parvenez à obtenir des réductions sur certains trajets, le prix peut être compétitif. La principale façon de faire ça, car cela demande de très bonnes connaissances et des contacts, est de demander à un agent spécialisé dans les tours du monde. Le problème pour les francophones est qu’en Europe, les agences se situent principalement à Londres; les agences françaises sont elles, moins compétitives.  La procédure de réservation peut prendre  quelques jours ou semaines. Ces agents obtiendront les parties du billet par leurs différents contacts ou partenaires ; ce sont principalement les billets présentés précédemment avec certaines options. Evidemment, ces agences prennent leur commission et il faut donc comparer les devis. Prenez votre temps pour faire votre itinéraire et faites attention aux frais de devises ainsi qu’aux conditions de paiement si vous passez par une de ces agences.

Agences françaises :

Elles on la réputation d’être plus chères que les agences anglaises en règle générale. Mais cela ne coûte rien de demander un devis pour comparer les prix dans un premier temps.

Connaisseurs du voyage : c’est l’agence française la plus ancienne.

Zip-world : la toute nouvelle agence qui a l’air de bousculer les agences historiques du marché français.

Agences anglaises :

Elles sont vraiment professionnelles et certaines et on même assez souvent des agents qui parlent français. Le départ se fait de Londres évidemment.

Roundtheworldexperts

Flightcentre

Roundtheworldflights

Travel-nation

Planifier le voyage : Les 10 commandements

Planifier le voyage demande pas mal de préparation et c’est également une phase tout à la fois agréable et complexe.

1 ) L’outil le plus commode et facile pour planifier et organiser est le planificateur de billet des trois grandes alliances. Vous pouvez utiliser en complément un calculateur de miles (comme par exemple le Great circle Mapper)  pour optimiser le trajet.

2 ) Utiliser des liaisons directes chaque fois que cela est possible. Mais soyez flexible sur les dates car certaines liaisons ne sont pas journalières.

3 ) Démarrer le voyage en basse saison pour les tickets hors alliance. Il se peut que le prix du billet baisse de manière non négligeable. Il faut savoir que c’est la date de départ du premier trajet qui va déterminer le prix de l’ensemble des trajets.

4 ) Voyager en classe affaire n’est pas donné; il en coûtera plus du double souvent mais c’est à comparer avec les 4-7x habituels pour les billets d’avion classiques. A considérer pour les voyageurs avec beaucoup de bagages qui dépassent les limites.

5 ) Bien se renseigner sur les taxes et les surcharges. Elles ne sont pas incluses dans le prix de base de ces billets. Faire attention aux taxes payables à l’aéroport (rare mais cela arrive)

6 ) Rejoindre un programme de fidélité avant de décoller. Les miles obtenus pourront permettre de faire un autre voyage au retour. Optimiser ses miles de fidélité est tout un art pour certains voyageurs aguerris. Vous avez des chances sérieuses d’obtenir un statut élite après un tour du monde. Le miles d’une même alliance sont cumulables sur un seul et même programme. Si vous voyagez avec Oneworld, je vous conseille le programme d’American Airlines. Pour les vols Skyteam, vous pouvez vous référer à mon guide Flying Blue.

7 ) Sur certaines destinations très concurrentielles, comparer pour savoir si la destination mérite d’utiliser le kilométrage du billet. Il peut ainsi être préférable d’économiser son segment et d’opter pour un aller lowcost bon marché à la place.

8 ) Envisager des compagnies en dehors des alliance et qui ont des connexions directes pour certaines connexions peu fréquentées et éviter un gaspillage de miles. Exemple: la ligne Dubaï-Athènes empruntée par Emirates et qui demande une connexion à Frankfurt pour les autres compagnies.

9 ) Considérer certaines destinations exceptionnelles pour des destinations d’ordinaire hors de prix telles que Savlbard, l’île de Pâques ou les zones d’Océanie et d’Afrique. L’avantage est qu’il n’y a aucune surcharge pour ces destinations qui ont d’ordinaire un prix prohibitif.

10 ) Pour les trajets terrestres du billet Oneworld, il est parfois plus prudent de prendre le trajet quand même car cela donne une marge supplémentaire pour un prix vraiment modique (on ne paiera normalement que les taxes d’aéroport) car il arrive parfois qu’on préfère prendre l’avion au lieu d’y aller en train ou bus à un moment donné du voyage.  Attention quand même, il faut parfois signaler à la compagnie que l’on ne pourra prendre l’avion pour éviter d’avoir des problèmes sur les segments suivants.

 A LIRE AUSSI :

Billets Tour du monde à moins de 1500 euros partie 1

Billets Tour du monde à moins de 1500 euros partie 2

Un très bon dossier du Routard

Billets Tour du Monde
5 étoiles sur 5 votes pour la page

1 Commentaires

  1. Commentaire par barouding

    barouding Répodnre 25/09/2017 at 13:35

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations et ces bons conseils. Ce sont des choses essentielles à savoir pour les amateurs de voyage.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut