PASSAGE AU LOUNGE AIR FRANCE DE BARCELONE ET STATUT SKY ELITE +

10/10/2012

Ne me demandez pas comment j’ai fait pour avoir le statut élite chez Delta, je n’en ai aucune idée moi-même. Mais je me suis aperçu que j’avais le statut Medallion Gold chez Delta en regardant mon compte Awardwallet. C’est étrange d’avoir obtenu ce statut alors qu’il faut avoir voyagé un minimum de 50 000 miles pendant l’année avec Skyteam soit l’équivalent de deux tours du monde environ alors que  je n’avais crédité qu’un vol vers New York (et encore je ne l’avais payé que 250 euros ;)).

Enfin bon, on ne va pas se plaindre puisque ce statut me donne le statut Elite Plus sur toute l’alliance Skyteam et me permet jusqu’à février d’avoir 100% de miles en plus sur leurs vols, un bagage en soute en plus (2*23 kgs an supplément chez Air France par exemple), l’accès au comptoir prioritaire avec les classes affaires et l’accès au lounge, youpi!

La tentation était belle de délaisser le lowcost pour un mariage à Paris et de découvrir de nouveaux recoins d’aéroport donc. 🙂

1 – Comptoir Business et bagages prioritaires gratuits

J’achète donc un billet Air France (qui est l’une des compagnie de l’alliance Skyteam) entre Barcelone et Paris en classe économique pour une petite centaine d’euros.

 Le Sky Priority apparaît sur la carte d’embarquement

Je reçois un étiquetage spécial pour mon bagage Sky Priority. On se sent privilégié mais bon, en réalité le bagage n’arrivera pas le premier sur le tapis roulant de l’aéroport de destination, tout au contraire.

J’essaie le comptoir business, rien d’extraordinaire, c’est juste bien quand il y a une queue énorme pour la classe économique. Mais le vrai avantage, c’est de pouvoir emporter énormément de bagages. C’est bien pratique si vous déménagez ou emportez beaucoup de souvenirs ou d’équipement.

2 – Le lounge de l’aéroport

Après le passage de sécurité, je peux enfin accéder au fameux lounge. La réceptionniste à l’entrée me laisse passer sans problème avec ma carte d’embarquement et une photocopie de mon compte Delta. L’espace est bien éclairé avec une vaste vitre donnant sur le reste de l’aéroport. Avec mon sac de backpacker (même si la veste de mariage compense un peu) je détonne évidemment dans cette univers bien propre et léché où se côtoient pas mal d’habitués de la classe affaire.

C’est un espace vraiment sympa pour se relaxer. Arrivé vers 11 heures pour y passer une bonne heure, je trouve en face de moi un petit-déjeuner buffet avec un large choix de viennoiseries ainsi qu’un large choix de journaux internationaux.

Le petit dej’ buffet

Le bar est ouvert et l’on peut choisir à sa convenance les boissons de son choix : canettes, bouteilles d’eau, café, thé, vin, martini ou même alcools forts. C’est sympa de se retrouver en libre service comme si on était à la maison. Les fauteuils sont confortables ; c’est un lieu idéal pour ceux qui ont l’habitude de travailler avec leur ordinateur portable.

Comme à la maison

Point négatif : Pas de wifi gratuit. Mais il y a quand même des points d’accès internet libres sur ordinateur fixe.

Ca donne l’impression d’être un peu dans le café-lounge avec open-bar en self-service. Je n’ai hélas pas eu le temps de tester le lounge au retour de Paris qui avait l’air bien aussi. Pas vraiment indispensable certes, mais je ne regrette pas d’avoir payé un peu plus cher qu’un lowcost, j’ai ainsi pu arriver à l’avance, sans stress, à l’aéroport et bien profiter du buffet de viennoiseries et des boissons. Et comme j’avais droit au bagage en soute, j’ai pu embarquer quatre kilos de cassoulet en souvenir de la douce France. 😛

 Tellement confortable qu’on risque d’y dormir

Notez ce post

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut