Guide Flying Blue, le programme fidélité d’Air France-KLM

Je vous ai concocté un dossier complet sur le programme de fidélité Air France/KLM car je me suis rendu compte que les rares articles sur le sujet étaient trop partiels, plus à jour ou même parfois à coté de la plaque pour certains. Je vais essayer de répondre aux questions que le voyageur lambda se pose généralement sur le programme et essayer de dévisser quelques mythes par la même occasion.

Le programme de fidélité Flying Blue est gratuit

Cela ne vous coûte rien de vous inscrire (même si ça peut paraître basique pour certains, j’ai déjà eu quelques questions sur le coût du programme). J’ai toujours tendance à considérer que ne pas créditer les miles de fidélité lorsque l’on voyage revient à laisser de l’argent par terre dans la rue.

Ca ne coûte rien de les ramasser alors pourquoi s’en priver? Evidemment, les compagnies aériennes en profitent pour faire des opérations marketing après l’enregistrement, mais libre à vous de vous laisser tenter ou de vous désinscrire des newsletters.

Tous les vols de l’alliance Skyteam sont créditables sur Flying Blue

Le programme n’est pas exclusif aux vols Air France/KLM. Vous pouvez créditer tous les vols des autres compagnies aériennes de l’alliance Skyteam. Par exemple, vous pouvez créditer un New York – Los Angeles volé avec la compagnie Delta ou un Rome-Paris volé avec Alitalia. Ces vols permettent aussi d’avancer dans les statut élite de Flying Blue. Le pourcentage varie fortement selon la classe : classe économique, classe économique supérieure, classe affaire ou La Première. Le niveau de flexibilité joue également, vous recevez de 25% (voire 0% dans certains cas précis) pour les billets les moins chers jusqu’à 100% des miles volés pour les billets éco les plus flexibles, et qui sont aussi affreusement chers. Vous obtenez très souvent un bonus pour les classes supérieures. Par exemple : un billet en Première rapporte 300% des miles parcourues.

En plus des partenaires Skyteam, vous pourrez aussi créditer les miles sur les vols ayant un accord bilatéral avec Air France/KLM. On retrouve entre autre des compagnies telles que Ukraine International Airlines, Air Calin, Bangkok Airways ou GOL. NB : Normalement, les vols sur ces compagnies ne donnent pas de miles-statut.

Distinction miles-statut et miles-prime

Dans le cas précis de Flying Blue, les miles-statut permettent d’obtenir un statut élite pour les grands voyageurs et ils sont équivalent à ceux qui permettent d’obtenir des billets de fidélité pour tout vol effectué sur Air France et toutes les compagnies appartenant à l’alliance Skyteam. Par exemple, si vous recevez 25% de miles-prime pour un billet en classe économique, votre statut n’avance qu’à hauteur des 25% de miles volées réellement.

Comme indiqué auparavant, vous ne gagnez pas de miles-statut pour les compagnies n’appartenant pas pas à l’alliance Skyteam (sauf exception pour les compagnies appartenant à Air France-KLM) sur ces vols.

-> Il existe enfin une seconde manière d’accéder aux statuts élite : celle des vols qualifiants.

Quelque soit le nombre de miles volés vous êtes assuré d’obtenir :

– le statut Silver avec 15 vols qualifiants

– le statut Gold avec 30 vols qualifiants

– le statut Platinum avec 60 vols qualifiants

Vous pouvez créditer vos vols Air France/KLM sur le programme d’une autre compagnie Skyteam

Conséquence logique du point précédent, il existe une réciprocité entre tous les programmes de fidélité de l’alliance Skyteam. Néanmoins, les conditions d’attribution peuvent varier fortement selon le programme de la compagnie. L’alliance Skyteam offre des statuts Elite et Elite+ qui sont reconnus sur l’ensemble des compagnies aériennes appartenant à l’alliance.

Bon à savoir : L’adresse n’est pas importante pour décider du programme de fidélité. Vous pouvez résider en France et être sur le programme de fidélité Milaglia d’Alitalia.

 

Certains vols sur Air France ne rapportent ni mile ni vol qualifiant

EDIT IMPORTANT : Depuis le 1er février 2016, les vols en catégorie Light (anciennement Prix Mini – la moins chère et sans bagage en soute) et HOP rapportent désormais 20% des miles parcourus et donnent un vol qualifiant pour tous les vols effectués en Europe. Les vols nationaux au sein du territoire français ne rapportent de vol qualifiant que pour les abonnés et les comptes avec une adresse étrangère.

De plus, le nombre de miles qualifiants nécessaires pour les statuts élite est plus élevé pour les résidents français. C’est, à ma connaissance, le seul programme de fidélité qui défavorise autant ses nationaux. Ca paraît indéniablement injuste mais c’est une politique adoptée par Air France pour attirer la clientèle étrangère, qui au contraire des locaux, est obligée de faire escale par Paris pour des vols internationaux en utilisant Air France.

seuils_flyingblue

Enfin, les vols nationaux ne comptent pas pour les résidents français sauf si vous avez acheté la carte abonnée. Cela peut sembler complètement aberrant mais un vol Paris-Nice par exemple ne compte pas comme vol qualifiant si vous enregistrez une adresse postale française.

C’est dans les détails que se loge le diable. Voici les règles conditionnant les vols qualifiants que j’ai trouvées dans les conditions générales :

« Vols Qualifiants » : les vols effectués sur Air France, KLM, SkyTeam et tout Partenaire Aérien désigné comme tel dans la Communication FB, à l’exception des vols intérieurs effectués en France par des Membres ayant indiqué une adresse postale en France métropolitaine ou à Monaco (sauf s’ils sont titulaires d’une carte d’abonnement Air France), permettant d’accumuler des Miles-Statut et des Miles-Prime.

Vous pouvez créditer vos trajets TGV achetés sur Air France

C’est quelque chose que j’ai trouvé amusant en faisant ce guide : il est possible d’acheter des billets TGV Air (combinaison entre TGV et Avion) sur le site d’Air France et de créditer les segments TGV sur le compte Flying Blue.

En y regardant de plus prêt, j’ai constaté que le billet était systématiquement en classe Classic, donnant automatiquement le minimum de miles-statut ainsi qu’un vol qualifiant pour chaque segment.

Il y a en plus un certain avantage à prendre ce genre de billet pour ceux qui habitent près d’une ligne TGV desservant l’aéroport Roissy Charles De Gaulle puisque normalement, en cas de problème chez Air France ou la SNCF, vous êtes assuré de pouvoir prendre le vol ou le train suivant ; avantage non négligeable quand on connaît la propension à la grève de nos deux chères compagnies nationales. La connexion entre la gare SNCF et le comptoir Air France du terminal 2 de Charles De Gaulle est vraiment optimale. Il faut environ 10 minutes de marche en sortant du train.

Mais regardez quand même bien la différence de prix entre l’achat groupé et l’achat séparé pour éviter de payer vraiment trop cher.

Dans l’exemple ci-dessous, un Tours-Genève aller-retour compte pour 4 segments. La première partie se fait en TGV et la seconde en avion. Les deux trajets de l’aller comptent donc pour deux segments.

nantes-geneve

La carte American Express

C’est actuellement la seule carte bancaire permettant de récupérer directement des miles disponible sur le marché français. Aux Etats-Unis, le choix est très vaste et les bonus sont particulièrement généreux mais en Europe, le choix est hélas bien plus réduit.

americanexpress-airfrance

Pendant de nombreuses années, ces cartes permettaient d’accumuler des miles statuts sur tous les achats effectués avec la carte ce qui la rendait particulièrement attractive. Mais cet avantage a été clôturé il y a quelques années avant d’être partiellement remis, mais uniquement pour les achats effectués avec Air France/KLM pour les cartes Gold et Platinum.

Les cartes SilverGold et Platinum offrent aussi la particularité d’offrir des vols qualifiants (respectivement 2, 4 et 8) qui compteront dans l’obtention du statut élite. Par exemple, un titulaire de la carte Platinum n’aura besoin que de 7 vols qualifiants pour obtenir le statut élite Silver sur Flying Blue.

De manière paradoxale, vous avez de bonnes chances d’obtenir autant voire plus de miles Flying Blue en achetant un vol pas cher sur le site d’Air France avec votre American Express qu’en volant vous-même, en court-moyen courrier en classe économique, sur la compagnie, au vu des barèmes actuels.

EDIT 2017 : J’ai pris l’American Express Silver. Plutôt content, les 2 vols ont été crédités sur mon compte rapidement et j’ai récupéré un bon de 50 euros de réduction. Ils ne demandent pas les justificatifs de revenu par courrier malgré ce qui est écrit sur le site, c’est donc assez facile de l’obtenir. Avec la possibilité de créditer tous les vols Light désormais, le statut-élite devient vraiment envisageable et j’accumule un petit stock de miles pour des vols en aller simple qui me dépanne bien.

Astuce American Express : Utilisez votre American Express comme carte principale sur votre compte Paypal. C’est une manière simple et efficace pour décupler vos possibilité de paiement via American Express (qui n’est pas pris partout) et de récupérer des miles gratuitement avec chacun de vos achats avec Paypal.

# Bon plan : Offre de parrainage exclusive American Express Air France

Vous pouvez demander la carte American Express Air France via ce lien et pourrez bénéficier d’un bonus de miles supérieur à l’offre sur le site officiel (4000 miles pour la Silver, 7000 pour la Gold et 30 000 pour la Platinum, voire plus, de temps en temps, lors de périodes promotionnelles). Vous recevrez également un bon de réduction de 50 euros pour l’achat d’un ticket d’avion sur le site d’Air France en plus de la gratuité de la carte la première année. (NB : Je reçois également des miles si vous prenez une carte via mon lien)

Les miles expirent au bout de 24 mois s’il n’y a aucune activité sur le compte

Air France dit que les miles sont valables à vie mais, en tout petit, il est écrit noir sur blanc que les miles expirent en cas d’inactivité sur le compte pendant plus de 2 ans (Edit 2017 : la durée de validité est passée de 20 à 24 mois). Cela peut poser un problème pour les voyageurs occasionnels qui oublient leurs miles pendant quelques temps. La carte American Express est utile pour permettre de remettre le compteur à zéro après chaque achat.

Les billets prime ne sont pas des billets entièrement gratuits

C’est le premier choc qui arrive souvent aux voyageurs qui pensaient avoir un vrai billet gratuit avec leurs miles.

Pour les vols en Europe, les taxes peuvent être tellement ridicules qu’il est parfois préférable de voyager avec une compagnie lowcost ou d’acheter un billet Light pour récupérer un vol qualifiant que d’utiliser ses miles.

Comment profiter au mieux du programme?

Nous touchons là au coeur du problème. Le programme a été particulièrement dévalué au cours des années et à moins d’acheter régulièrement des billets en classe affaires, il est très difficile pour le voyageur occasionnel ou même pour le voyageur régulier en classe économique d’obtenir quelque chose de correct avec ce programme. Le barème de miles est particulièrement peu généreux en classe économique et il faudra payer des taxes non négligeables pour tous les départs d’Europe, même si celles-ci ont baissé. Par exemple, il faudra environ 11 aller-retour Paris-Rio en classe économique pour espérer avoir un aller-retour Paris-Nice au barème classique, avec quelques taxes-surcharges qui plus est. Vraiment rien d’excitant sous le soleil, n’est-ce pas ?

Néanmoins, le programme possède quelques spécificités que vous pouvez tourner à votre avantage.

#1 Profitez au maximum des promos sur Air France/KLM et Air Europa

Vous avez régulièrement des promotions (promos awards) sur les billets prime ; généralement, il y en a plusieurs par an sur un nombre important de destinations. Donc si vous n’êtes pas pressé, ne vous lancez pas sur le premier billet-prime venu. Patience est mère de toutes les vertus. Les promotions sont souvent intéressantes et rendent le barème plus convenable. Notez toutefois que ces billets sont non modifiables et non remboursables au contraire des autres.

Les réductions en miles vont normalement entre 25 et 50% des miles normalement requis.

promo_awards

 

paris-bkk

Exemple d’un Paris-Bangkok aller simple en aller simple promo awards : 20 000 miles + 104 euros

#2 Utilisez vos miles pour des compagnies aériennes Skyteam en dehors d’Europe

C’est pas la première idée qui vient à l’esprit évidemment mais vous pourriez faire des économies substantielles sur les taxes qui accompagnent le billet en fouinant en Asie, mais surtout aux Etats-Unis.

Prenons New-York-Los Angeles, vous pouvez obtenir un aller-retour pour 25 000 miles + 5 euros.

Pas mal du tout! Et en plus les disponibilités sont nombreuses.

Encore mieux! Vous pouvez faire New York-Honolulu avec Delta pour 15 000 miles + 5 euros l’aller. Vous pouvez revenir pour la même dépense ou continuer plus loin en Asie. Ces billets sont toujours en tarif classic ce qui les rend plus flexibles que les billets en promo award.

newyork_bonolulu

5 euros de taxes seulement!

Une autre  idée originale consiste à utiliser ses miles de Los Angeles vers Papetee en Polynésie Française (sachant qu’un Paris-Papetee coûte souvent bien plus de 1500 euros – dans le cas présent vous pourrez visiter la Californie en achetant un billet pour beaucoup moins cher). C’est pourtant bien la compagnie Air France qui assure le trajet mais les taxes sont bien moins élevées sur ce trajet.

#3 Astuce : Utilisez vos miles pour des vols aller

J’ai personnellement tendance à garder mes miles pour des vols simples. Il arrive régulièrement que les vols en aller simple coûtent bien plus que la moitié d’un aller-retour. Utiliser sa réserve de miles peut vraiment avoir du sens quand on ne sait pas quand on rentre. Dans ce cas-là, on sait qu’on pourra repartir avec un aller simple avec ses miles. Et vous n’aurez quasiment rien à sortir de votre poche pour les taxes et surcharges en décollant de zones extérieures à l’Europe telles que les Etats-Unis ou le Brésil par exemple.

#4 Autre astuce : Le stop gratuit en téléphonant

C’est dommage, on ne peut pas faire d’arrêt sur les vols en réservant par internet. Mais en téléphonant c’est possible! N’hésitez pas à passer un coup de fil si vous souhaitez visiter la ville où vous avez une escale.

Mieux encore! Il est même parfois possible dans certains cas précis d’économiser des miles. Pour cela il faut que le chemin le plus court pour aller à une destination soit obliger de faire escale par une destination plus lointaine.

Le blogueur de Travelisfree a trouvé un bon plan en utilisant cette technique. On trouve Los Angeles-Noumea en aller simple pour 30 000 miles + 73 euros des taxes. Et on peut faire un stop à Sydney en appelant!

losangeles_noumea

Peu de dates disponibles mais un très beau deal néanmoins.

Los Angeles-Bangkok offre aussi une belle opportunité puisque vous devez repasser par l’Europe pour un coût de 40 000 miles et une centaine d’euros de taxes. On peut aussi essayer de fabriquer un tour du monde en étant créatif.

#5 Economiser ses miles pour une expérience d’exception

Salon la Première de Charles De Gaulle

Ce n’est pas la solution d’économie mais vos miles peuvent aussi alternativement servir à vivre une expérience unique de voyage et par exemple permettre par exemple d’accéder au saint des saints : le salon La Première de l’aéroport Charles de Gaulle, récompensé comme le meilleur lounge d’aéroport au monde selon Skytrax, notamment grâce à sa restauration élaborée par Alain Ducasse. Ce lounge pour ultra-privilégiés n’est même pas accessible aux classes affaires et aux statuts Platinum. Le billet-prime est devenu moins intéressant depuis la récente augmentation conséquente du coût en miles de la classe La Première, mais sachez qu’un billet en Première coûte au minimum 5000 euros. Il est bon de noter que cette classe n’est accessible en billets-prime uniquement qu’à ceux qui ont déjà  un statut élite Flying Blue.

 

Les statuts élite sur Flying Blue

Les statuts élite sont vraiment difficiles à obtenir via les miles-statut sauf pour les voyageurs volant en classe affaire/économique premium sur des long courriers, ce qui comprend surtout des cadres payés par leur entreprise.

Astuce 1 : Si vous avez une adresse à l’étranger (famille ou ami ça marche), vous pouvez l’utiliser pour votre compte vous permettant d’avoir à faire moins de miles-statut qu’avec votre résidence française. Les vols nationaux compteront également comme vol qualifiant avec une adresse étrangère. Attention à bien donner une adresse réelle car c’est là-bas où sera envoyé votre carte de membre.

Flying Blue offre des niveaux de vol qualifiant parmi les plus bas de tous les programmes de fidélité.

En effet, il faut 15 vols qualifiants pour être Silver, 30 pour être Gold et 60 pour être Platinum quelque soit la résidence. Tous les vols payant d’Air France-KLM comptent depuis 2016.

Astuce 2 : Essayez de grappiller un maximum de vols qualifiants pour obtenir un statut élite. Les moyen courrier avec escale(s) peuvent permettre d’obtenir bien plus de vols qualifiants. Par exemple, un aller-retour Barcelone-Athènes qui fait escale à Paris permet d’avoir 4 vols qualifiants d’un coup.

 

Avis personnel et stratégies à adopter pour les statuts élite

J’ai déjà eu l’occasion de faire part de mes interrogations sur ce programme sur ce blog : 25% de miles seulement sur la plupart des classes économiques, même pas de vol qualifiant sur les Prix Mini et Hop (cela a été corrigé en partie depuis), etc. Mon opinion n’a pas fondamentalement bougé mais entre-temps, un certain nombre de programmes (ceux de Delta et British Airways/Iberia notamment) ont été massivement dévalués, et quelques améliorations ont été effectuées récemment sur Flying Blue, rendant, par ricochet, le programme plus intéressant si l’on sait bien exploiter ses subtilités.

Et je ne sais pas si j’ai été entendu, mais en tout cas,  les surcharges sur les billets en classe économie ont sensiblement baissé en 2013 en classe économique tandis que le coût en miles pour les classes premium a été sérieusement augmenté.

Ce fut un rééquilibrage intéressant car cela rend désormais les promos awards intéressantes en classe économique.

Il y a deux points particuliers où Flying Blue est avantageux par rapport à la concurrence, et qui ont retenu mon attention :

– les 30 vols qualifiants pour obtenir le statut Elite Plus sur Skyteam (statut Gold sur Flying Blue).

– les 40 000 miles-statuts pour les « non-résidents » pour le même statut (intéressant pour ceux qui font 2-3 longs courriers premium dans l’année) voire les 70 000 miles-statut du statut Platinum (avec possibilité de voir les miles en surplus compter pour l’année suivante).

Concernant les miles-prime, depuis toutes les récentes « améliorations » (comme on dit si bien en bon jargon marketing), les classes économiques les moins chères offrent la plupart du temps seulement 25% de miles-prime, quelque soit le programme Skyteam. Il va falloir donc cravacher sérieusement pour obtenir seulement un billet-prime en réservant uniquement les billets les moins chers. La situation est en revanche bien plus disparate concernant les miles-statut. On peut très bien faire l’équivalent de deux tours du monde en classe économique sans pouvoir prétendre au statut élite le plus bas sur Flying Blue tandis qu’avec Delta, on aura sûrement un statut puisque tous les vols d’Air France créditent normalement 100% de miles-statut.

-> Si vous voyagez pas mal, il y a moyen de créer une stratégie visant à obtenir un statut Elite.

# 1ère stratégie :  accumuler les vols qualifiants en Europe pour obtenir un statut élite

Vous pouvez tirer parti du programme qui offre des seuils de vols qualifiants pour les statuts élite parmi les plus intéressants du secteur, comme évoqué plus haut. Le statut Silver, accessible avec juste 15 vols qualifiants, vous permet d’avoir un bagage en soute gratuit avec les vols Light les moins chers.

En étant créatif, il est possible d’accumuler beaucoup de vols qualifiants pour progresser dans les statuts élite. Le statut Gold, obtenable avec 30 vols, est un seuil qui devient significatif en termes d’avantages puisque vous récupérez 75% de bonus en miles et vous obtenez également le statut Elite + qui vous permet d’avoir tous les services au sol des classes affaire sur tous les vols Skyteam tels que le comptoir réservé, les coupe-fils, l’embarquement prioritaire et l’accès aux salons ce qui rend les départs et les escales bien plus confortables.

bcn-veniza

Exemple : les billets les moins chers entre Barcelone et Venise avec la compagnie Alitalia. Même en premier prix, vous devriez récupérer 25% de miles mais surtout 4 vols qualifiants en payant 150 euros dans l’exemple ci-dessous en faisant escale à Rome. Il suffit de quatre allers-retours du même genre pour accéder au statut Silver et 8 pour accéder au statut Gold (statut qui je le rappelle permet d’accéder aux lounges Skyteam, même avec un Prix Mini). Néanmoins, regardez bien la classe du ticket et le barème Flying Blue, il arrive quelques fois que les classes les moins chères ne rapportent rien.

Vous pouvez jeter un coup d’oeil sur Air Europa, où les vols payants ont tous l’air de compter comme vol qualifiant. Vous trouvez notamment des Barcelone-Majorque autour de 25 euros l’aller ; de quoi booster à bon coût le compteur de vols qualifiants. 🙂


Evitez au maximum les bagages en soute. Je conseille fortement d’acheter un bagage à cabine dédié telle que la valise Samsonite ou le sac à dos Cabine Max, tout particulièrement si vous faites beaucoup de courts/moyens trajets pour profiter des prix les plus attractifs tels que les tarifs Light. Les économies sont vraiment conséquentes et vous ne perdez aucun temps aux comptoirs ou à récupérer vos bagages. L’achat de type de sac peut être amorti en un ou quelques aller-retour. J’utilise également un kit voyage pour mes liquides qui me permet de passer plus rapidement les contrôles d’aéroport avec le bagage à main. Je vous recommande ce type d’accessoire pas cher et très pratique.


# Seconde stratégie : Viser les promotions sur les classes économiques supérieures des longs courriers

Une seconde option consiste à trouver des vols long courrier premium à prix réduit et à donner une adresse étrangère (pas forcément la sienne mais celle-ci doit vraiment exister comme écrit plus haut). Les bonus pour les classes premium vont faire que le nombre de miles effectivement volés sera réduit.

L’idée pour réaliser à bien cette seconde stratégie consiste à regarder les promotions en classe économique supérieure (voire dans de rare cas en classe business) sur les compagnies Skyteam.

Bon à savoir : Les vols avec escales sont souvent meilleur marché que les vols directs ; il est intéressant de jeter un coup d’oeil directement sur les sites étrangers d’Alitalia, Aeroflot, KLM et d’Air France. Vous obtiendrez très souvent 125-150% de miles-statut et miles-prime sur les vols en classe économique supérieure. Delta et d’autres compagnies Skyteam ne proposent pas ce type de classe. Bizarrement, les vols en classe A sur Air France ne donnent que 100% alors que n’importe quel vol en Clasica Plus (la classe eco supérieure d’Alitalia) donne systématiquement 150%.

En admettant que vous ayez un adresse étrangère, il vous faudra 40 000 miles-statut (au lieu de 60 000 pour les résidents français) pour obtenir le statut Gold (qui permet l’obtention du statut Elite +) et 70 000 pour le statut Platinum (au lieu de 90 000). Avec 3 allers-retours chaque année en classe économique supérieure vers l’Asie ou les Amériques, vous devriez avoir le statut Gold facilement puisque vous n’aurez qu’à voler un nombre inférieur aux 40000 miles réellement volés. Sur certains vols lointains, tels que Buenos Aires ou Sydney, deux vols allers-retours en Clasica Plus avec Alitalia seulement suffisent. Vous bénéficiez ensuite de bonus de miles, de l’accès aux salons, de bagages gratuits (même avec les Prix Mini).

Ajoutons aussi que depuis 2012, les miles-statut en surplus par rapport à un statut (excepté le statut Ivory) sont reportés l’année suivante, à condition de faire juste un vol qualifiant. Si vous volez énormément une année donnée, vous pouvez vous constituer une belle réserve de miles-statut pour maintenir votre statut l’année suivante.

-> J’ai vu lors de promos, par exemple, des Barcelone-Ho Chi Minh avec Air France pour 700 euros en classe économique supérieure avec de fortes disponibilités tout au long de l’année. En trois allers-retours, je pouvais garantir le statut Gold. J’ai également vu des Paris-Tokyo via Rome avec Alitalia à 650 euros permettant d’avoir le statut en deux allers-retours.

# Troisième stratégie : Utiliser un programme Skyteam alternatif

Une troisième possibilité, pour ceux qui font beaucoup de miles systématiquement en classe économique la moins chère (cas de pas mal de monde), consiste à opter pour le programme Skymiles qui permet d’avoir 100% de miles-statut sur tous les vols. En revanche, il y a une différence de rapport entre miles-statut et miles-prime gagnés sur ce programme et vous ne gagnerez en généralement que 25/50% de miles-prime mais les statuts deviennent dès lors plus accessible, car tous vos vols rapportent au minimum 100% de miles-statut avec Air France-KLM. Les bonus de miles-prime (40% en Silver, 60% en Gold) permettent alors de compenser partiellement un programme pas terrible quand il s’agit de convertir les miles-prime en vols.

Exemple : En deux vols allers-retours intercontinentaux, même avec les premiers prix, vous devriez obtenir le statut Silver alors que vous serez probablement scotché au statut Ivory en créditant ces mêmes vols directement sur Flying Blue.

EDIT  2016 : Cette troisième possibilité devient de moins en moins intéressante à mon humble avis, depuis que les prix les plus bas d’Air France sont devenus qualifiants en 2016. Le programme Skymiles continue d’être dévalué (il faut une quantité démentielle de miles pour obtenir un billet gratuit) tandis qu’accéder au statut grâce aux vols qualifiants s’est facilité sur Flying Blue.

Optimiser l’American Express selon ses habitudes de voyage

Il y a une petite stratégie à mettre en place avec la carte American Express AIr France. Les cartes offrent quelques vols qualifiants : respectivement 2 pour la carte Silver, 4 pour la carte Gold et 8 pour la carte Platinum. Cela donne un petit bonus annuel qui facilite l’obtention du statut pour ceux qui utilisent beaucoup de courts-moyens courriers tels évoqués en stratégie numéro #1, ou des vols avec escale. Si vous êtes un « segment-runner », cet avantage annuel va vous aider à boucler plus rapidement votre objectif. Par exemple, 7 allers-retours Paris-Berlin en prenant KLM (et en faisant une escale à Amsterdam) vont assureront le statut Gold avec les deux vols qualifiant de la carte Silver et vous obtiendrez quelques miles-prime supplémentaires par la même occasion en payant avec la carte.

Pour ceux qui visent la stratégie numéro #2, les achats sur Air France/KLM vous permettront de diminuer de quelques milliers de miles le seuil de miles-statut à obtenir pour le statut élite. Notez que la carte Silver n’offre pas de miles-statut. Seules les cartes American Express Gold et Platinum offrent cette possibilité d’accumulation de miles-statut.

Mon avis sur la carte : Je pense que la carte vaut le coup à partir du moment où vous êtes capable de dépenser un minimum de 8000 euros annuels (seuil où la cotisation à la carte Silver devient gratuite) ou si vous ne disposez pas d’assurance-voyage (la carte Gold devient vraiment intéressante avec son assurance-voyage, son bonus de 4 vols offerts et les miles-statut). Notez que la carte est gratuite la première année (vous pouvez donc tester sans coût l’offre spéciale de parrainage).

Si votre budget le permet et que vous êtes en mesure d’acheter quelques longs courriers en classe économique supérieure (voir affaires) sur Air France, avoir la carte American Gold ou Platinum (cette dernière est néanmoins pas donnée) peut être intéressant car elle vous donne un bonus en miles-statut (vous obtenez 15 miles ou 20 miles pour 10 euros achetés chez Air France) réduisant d’autant l’objectif annuel. Par exemple, vous avez une adresse étrangère et réglez 4000 euros de billets pour la famille avec votre Gold, vous n’aurez plus que 36 000 miles-statut à effectuer en vol pour avoir le statut Gold.

 

Ressources complémentaires sur le sujet :

Site officiel de Flying Blue

Best use of Flying Blue Miles (Blog de Travelisfree – 2014)

Article du Points Guy sur les meilleures utilisations des miles Flying Blue (2016)

 

Guide Flying Blue, le programme fidélité d’Air France-KLM
4.7 étoiles sur 13 votes pour la page

81 Commentaires

  1. Commentaire par Rui

    Rui Répodnre 28/03/2015 at 11:05

    Très bonne page explicative! J’ai beaucoup aimé!

    J’utilise déjà la stratégie d’avoir rempli une adresse à l’étranger pour que mes plusieurs vols internet (avec bagage) comptent comme des vols qualifiants!

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 08/04/2015 at 19:25

      Merci Rui!
      C’est une bonne astuce je trouve.
      J’essaierai d’améliorer ce guide au fur et à mesure. 🙂

      • Commentaire par jean

        jean Répodnre 26/07/2015 at 21:48

        si on en a entré une adresse en france lors de la création du compte et qu’on change ensuite pour mettre une adresse à l’étranger, est ce que ça met à jour les conditions pour les miles et les vols qualifiants ou c’est trop tard?

      • Commentaire par Nim

        Nim Répodnre 23/03/2016 at 08:36

        Bonjour Pierre pareil , j’ai crée mon compte flying blue avec une adresse en france mais comme j’ai 3 aller et retour Paris-Nice je viens de changer mon adresse et mettre chez un ami au luxembourg.
        L’adresse au niveau de ma carte AMEX est en france. Vous pensez que ca va passer?? Merci

        • Commentaire par Pierre

          Pierre Répodnre 28/03/2016 at 16:19

          Bonne question. Je pense que ça passe car il suffit d’un compte français pour l’Amex et non d’une résidence je crois.
          Toutefois, je n’en mettrais pas ma main à couper.

  2. Commentaire par Benjamin

    Benjamin Répodnre 18/04/2015 at 15:06

    Bonjour, voici un excellent dossier que je n’ai pas encore eu le temps de lire en détails. Merci de nous faire partager vos astuces.
    J’ai une question à laquelle je ne trouve pas encore de réponse… Depuis la nouvelle saison été 2015, les vols nationaux s’effectuent sous le nouveau concept « Hop-Air France », y compris les vols La Navette depuis Orly. Par conséquent, il n’y a plus de tarifs Mini/Classic… mais des tarifs Basic/Basic +/Smart. Je possède un abonnement qui me permettait d’obtenir des vols qualifiants avec le tarif Classic. Savez-vous si cela sera toujours le cas avec le tarif Basic + ?
    Cordialement, Benjamin.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 22/04/2015 at 19:03

      Bonjour Benjamin,
      je n’ai pas envie de dire de bêtise. C’est assez confus au jour d’aujourd’hui. Ce qui me paraîtrait logique, c’est que le tarif basic ne rapporte pas tandis que le basic+ rapporterait avec la carte d’abonnement à minima.
      Je pense que tout cela sera détaillé très bientôt.

    • Commentaire par Romain

      Romain Répodnre 27/04/2015 at 15:33

      Bonjour Benjamin,
      J’ai fait plusieurs voyages avec des Basic + en avril et ces vols ont été qualifiants.

  3. Commentaire par Mike

    Mike Répodnre 29/05/2015 at 17:54

    Merci pour votre contribution sur ce programme auquel je suis fidèle depuis longtemps.
    Jusqu’au 1er avril 2009, april’s fool, tous les vols étaient qualifiants (à part les vols intèrieurs pour les résidents en France) et gagnaient 100% de miles. Il a donc fallu changer de stratégie pour garder ses galons…même s’il est resté l’Amex jusqu’en 2010,
    Chacun a ses chemins pour y arriver.
    Aujourd’hui, une bonne astuce est de chercher des prix en Première car ils rapportent 300% de miles, sans parler du confort, du service et du fameux salon de CDG.
    Ils ne sont malheureusement jamais disponibles au départ de Paris (sauf promo) mais, parfois avec un seul voyage, on peut conserver son statut, surtout si l’on cherche le graal à vie.. C’est personnellement ce que j’ai fait.

    Malheureusement il y a de moins en moins de destinations desservies, Buenos aires et Santiago ont disparu, entre autres.

    Les billets primes ne sont réellement intéressants qu’en business sur long-courrier, la classe premium étant trop proche de la business en terme de miles et trop loin en terme de confort.
    Les promo-awards sont changées chaque mois, mais depuis un an ils obligent à prévoir son voyage au moins un mois à l’avance, alors qu’il était possible auparavant d’annuler son ancien billet prime la veille pour un nouveau qui ne coutait que la moitié de miles le lendemain…(avec un petit dédit)
    Personnellement j’ai toujours trouvé des billets primes quand je le souhaitais, ce qui n’a pas l’air d’être le cas avec les autres programmes des compagnies partenaires de Skyteam, à ce que je lis, notamment sur Flyertalk.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 04/06/2015 at 13:56

      Merci de la contribution Mike. Très apprécié. 🙂

  4. Commentaire par mathieu

    mathieu Répodnre 06/06/2015 at 10:09

    Bonjour, je viens de découvrir votre site.Un grand chapeau pour votre guide flying blue et vos astuces et bons plans a utiliser pour toujours tirer le plus de profit possible.
    Au plaisir de vous lire!

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 10/06/2015 at 10:53

      Merci du commentaire Mathieu. 🙂

  5. Commentaire par Marc

    Marc Répodnre 10/06/2015 at 07:09

    Bonjour, je viens de découvrir votre site et il est tres intéressant. Une question : j’ai une amex gold et j’ai parrainé plusieurs personnes ce qui m’a donné beaucoup de miles plus de 100 000 miles.je trouve aussi que les billets primes sont interresants en classe business. Ma question est que je souhaite payer les billets d’avion de ma famille avec la carte amex gold,est ce que j’ai droit aux vols qualifiant même si c’est pas moi qui voyageou j’ai juste droit au miles statut ? Ma deuxième question est sur les vols avec escales : si je prends un billet paris berlin via amsterdam sur air france ça compte 4 vols qualifiants ?

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 10/06/2015 at 11:02

      C’est une bonne question.
      Je me m’engagerais pas dessus mais il m’apparaîtrait logique que tous les achats sur le site d’Air France doivent pouvoir compter en miles qualifiants (attention à ne pas confondre avec les vols qualifiants) avec l’Amex Gold. Il fut une époque où tous les achats comptaient en miles qualifiants. A partir du moment où vous achetez chez eux, je pense qu’il seront contents et vous donneront quelques miles qualifiants supplémentaires.
      Utiliser ses miles pour des billets en classe affaire reste une bonne affaire si l’on compare par rapport au prix que l’on aurait à débourser affectivement.
      Concernant votre deuxième question, un aller-retour vers Berlin avec escale à Amsterdam donnera bien 4 vols qualifiants à partir du moment où ce n’est pas un Prix Mini. L’incitation à trouver des trajets moins conventionnels peut donc être forte pour les chasseurs de statut.

  6. Commentaire par Michele Lefebvre

    Michele Lefebvre Répodnre 09/09/2015 at 10:10

    Je viens de découvrir le blog, super infirmations merci. Je suis en recherche d’une information. Je suis adhérent Flyingblue depuis très longtemps et actuellement dû à la réduction de mes activités mon statut est retombé à Silver et je vais sans doute perdre ce statut en 2016 (pas assez de vols qualifiants / pas assez de miles ) – je n’avais pas réalisé aussi que certains vols ne donnaient pas de primes… Il me reste par contre un certain nombre de miles

  7. Commentaire par Michele Lefebvre

    Michele Lefebvre Répodnre 09/09/2015 at 10:13

    Jusqu’à quelle date puis je les utiliser 20 mois après le dernier vol qualifiant ou au plus vite perdant le statut silver ?

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 09/09/2015 at 15:00

      Les miles disparaîtront au bout de vingt mois s’il n’y a aucun vol crédité au cours d’une période de 20 mois (à moins d’avoir une carte American Express Air France). Mais n’importe quel vol créditant permet de redonner 20 mois de durée de vie aux miles et ce de manière indéfini, tant qu’il y a au moins un vol qualifiant par période de 20 mois.

  8. Commentaire par loic

    loic Répodnre 10/12/2015 at 00:28

    bonjour,
    tous les vols sont qualifiants quand ont a une carte abonnée Air france, par contre pour pouvoir beneficier du vol qualifiant il faut prendre un vol en tarif abo et la on a 1000 milles par billets d’avion + 1000 miles statuts et 1 vol qualifiants. ensuite on peut avoir un bonus de milles si on est silver 50%; Gold 75%; Platinium 100%
    un prix mini ne fonctionne pas pour le vol qualifiant

  9. Commentaire par Britannicus

    Britannicus Répodnre 17/12/2015 at 01:47

    Salut Pierre, merci pour ce travail minutieux et accessible pour tous !

    Perso, et après une première période de 4 ans (je vivais alors en outre-mer et l’accès aux statuts élites -remember Fréquence Plus !- était plus aisé), j’arrive à maintenir un statut Gold depuis 5 ans (une 6è année consécutive se profile), en faisant la chasse aux vols qualifiants (j’habitais en France métropolitaine jusqu’à peu, mais avait conservé sur le profil Flying Blue, une adresse DOM, considérée comme étrangère pour le programme FB) + utilisation de cartes AMEX.
    De retour en outre-mer, je pense me remettre à la chasse aux miles-statuts en profitant de mon AMEX (je dois me repositionner sur une carte Gold, que j’ai lâché au profit d’une Silver en 2015, après 10 ans de fidélité, excédé qu’on ne me propose pas la gratuité pour ladite carte…) et de plusieurs vols intercontinentaux en visant les promos en classe éco sup. A ce propos, as-tu connaissance de ce type de promo sur les vols St Martin-Paris ou encore Point à Pitre- Paris ?

    Bon vol sur les lignes de la Skyteam, camarade 😉

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 17/12/2015 at 13:35

      Merci du commentaire. 🙂
      Je n’ai pas connaissance de vols promo vraiment intéressants depuis les DOM.
      J’ai observé que c’était en règle générale assez cher ; la concurrence étant moindre sur ces trajets hélas.

  10. Commentaire par ecutraveler

    ecutraveler Répodnre 21/12/2015 at 19:28

    bonsoir,
    bel article merci! je suis justement un segment runner via le site af en créant des routings comme AMS-GVA via cdg + 1 billet cdg-ams soit 6 segments pour des prix corrects du coup!
    par contre Delta n’a pas revu son programme de fidélité depuis votre article? un vol acheté sur Delta comme cdg-ams donne toujours 100% miles?
    @+

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 23/12/2015 at 07:38

      Voici un routing astucieux. J’imagine que vous utilisez KLM du coup pour avoir des segments au meilleur prix?
      Concernant Delta, le programme a pris un sérieux coup. On gagne toujours 100% sur les miles-statut (medaillons je crois) mais plus que 25% de miles pour obtenir des vols gratuits. En sachant que les billets prime sont coûteux en miles sur Skymiles, je ne vous conseille pas de créditer sur Delta désormais, surtout si vous visez un statut avec les segments sur Flying Blue qui est beaucoup plus aisé à obtenir.

  11. Commentaire par Mido

    Mido Répodnre 25/01/2016 at 11:15

    Je tiens tt d’aborc a vous remercier pour cet article;j’ai une petite remarque à propos du programme d’Alitalia,tu ne peux (presque jamais) avoir le statut gold en deux aller retour à tokyo en classe économique,et si vous parliez d’autres classes alors ce n’est pas possible d’acheter des billets premium à 650€ sauf si c’est un error fare mais en général non. Merci

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 28/03/2016 at 15:59

      En classe économique c’est impossible car on ne gagne que 25% des miles. En revanche, les promotions en eco premium depuis l’Espagne ou l’Italie peuvent se révéler très intéressantes parfois. Alitalia donne 150% en eco premium donc ça vaut le coup de voir s’il y a des promos. En trajet direct depuis la France avec Air France, c’est effectivement plus cher.

  12. Commentaire par keke

    keke Répodnre 07/02/2016 at 14:11

    Bonjour Pierre, je viens de tomber sur votre blog, que je trouve intéressant et très bien fait!
    Une question, mon cousin vit en Andorre, dans ce cas est-ce-que cela fonctionnera pour faire baisser les seuils « élites » si je donne son adresse, est ce qu’il y a un risque de contrôle de la part de flying blue, enfin est ce que c’est pris en compte immédiatement ou faut il attendre l’année civile suivante?
    Merci

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 28/03/2016 at 16:02

      C’est une bonne question. Je crois que le changement est pris en compte immédiatement d’après ce que j’ai lu. Il faut impérativement donner une adresse réelle, ce qui est votre cas. C’est un peu près impossible d’être contrôlé.

  13. Commentaire par Hk

    Hk Répodnre 13/02/2016 at 04:21

    Bonjour, un excellent article pour y voir plus clair dans le monde « impitoyable » des programmes de fidélité ;).
    Cependant, j’aimerais savoir si il était possible de changer de programme de fidélité (passer de Flyingblue à un autre programme de Skyteam) alors qu’un vol était déjà enregistré sur le compte Flyingblue et ainsi bénéficier d’un taux préférentiel sur les Miles grâce à l’autre programme?
    Merci

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 28/03/2016 at 16:05

      Si le vol est passé et enregistré sur Flying Blue c’est impossible. Si le vol n’est pas passé, oui.
      Les programme de fidélité de Skyteam sont assez médiocres. Le programme de Delta a été dévalorisé récement, je ne suis pas sûr que ça vaille le coup à moins de faire de long trajets en éco et que vous souhaitiez viser le statut élite (car les miles donnent 100% de miles-statut sur Skymiles effectivement).

  14. Commentaire par Martin

    Martin Répodnre 15/02/2016 at 13:08

    Excellent article, qui sera utile aux débutants car il nous a fallu beaucoup de temps pour découvrir toutes les mauvaises surprises de ce programme. Et j’ai trouvé, enfin, la réponse à ma question sur la durée de validité des miles. J’ai fini par avoir le graal: platinum à vie au bout des 10 ans avec les 60 vols/an et je confirme le peu d’intérêt des miles sauf, comme vous dites, pour faire des trajets triangulaires ou pour envoyer fils ou fille en stage au Canada. Je suis tellement dégouté de l’avion et de cette compagnie que je préfère ne pas voler pendant mes congés:-) Merci de confirmer aussi que les non-résidents en France sont privilégiés, je comptais régulariser mon adresse postale mais ça attendra. Bonne continuation à tous.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 28/03/2016 at 16:12

      Félicitations Martin. Vous pouvez voyager tranquillement désormais.
      Cela ne sert à rien de changer d’adresse dans votre cas puisque vous avez déjà le statut Platinum à vie.
      Votre cas est un peu exceptionnel, il est possible que vos miles n’expirent pas du tout à cause de votre statut permanent mais j’écrirais à Air France à votre place pour être sûr du fait.
      Il n’est pas évident de bien utiliser les miles à cause des taxes cachées en effet.

  15. Commentaire par Vincent

    Vincent Répodnre 04/03/2016 at 17:29

    Très bon article qui détaille bien les différentes stratégies pour obtenir des status sur Flying Blue.
    En tant que segment runner depuis plusieurs mois, je peux confirmer que lorsque l’on effectue des vols en Europe sur Air France en tarif MiNi, cela rapporte un vol qualifiant.
    Exemple : CDG-AMS en MiNi = 1 vol qualifiant. Sur ce type de routing simple acheté 40 jours minimum à l’avance, il est possible d’avoir 2 vols qualifiants (aller-retour) pour moins de 100€.
    Cdlt,
    Vincent

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 28/03/2016 at 16:17

      Merci Vincent.
      C’est en effet une très bonne nouvelle pour les segements-runners. Utilisant quasiment toujours un bagage à main seulement, je n’avais pas de raison de préférer un Prix Mini Air France à une low cost. Payer 40 euros en plus pour un aller-retour juste pour deux vols qualifiant me paraissait aberrant. Dans la nouvelle configuration, je suis prêt à payer un petit premium, pour avoir le vol qualifiant. Je vois des Barcelone-Paris à 40 euros qui m’iraient très bien par exemple.

  16. Commentaire par Ange RAGNO

    Ange RAGNO Répodnre 23/04/2016 at 12:03

    Je voudrait mettre mon adresse en Italie esque ces plus interessant cars je fait souvent le deplacement Ajaccio Rome Via Nice .

  17. Commentaire par Agnès

    Agnès Répodnre 02/05/2016 at 13:47

    Bonjour Pierre,

    Si j’ai bien compris le mail que j’ai reçu de Flying Blue, et je voudrai avoir votre avis sur le sujet, « Pour maintenir son statut Gold par exemple il faut impérativement faire chaque année le même nombre de miles ou de vols qualifiants ?

  18. Commentaire par Pierre

    Pierre Répodnre 03/05/2016 at 16:34

    Il faut faire au moins 30 vols qualifiants chaque année ou 60 miles avec une adresse française ou 40 mile miles avec une adresse étrangère. Notez toutefois que le surplus de miles au dessus du seuil d’un statut est reporté l’année suivant. De fait, vous recommencerez au dessus de zéro l’année suivante.

  19. Commentaire par Agnès

    Agnès Répodnre 25/05/2016 at 10:47

    Merci Pierre pour la réponse à ma question et merci aussi pour toutes ces informations sur les points fidélité et les différentes astuces. Je vous dis BRAVO pour cet article que vous avez rédigé avec précision et qui aide vraiment à comprendre commence fonctionne tout cela.

    Excellente journée et à très bientôt.

    Agnès

  20. Commentaire par Seb

    Seb Répodnre 03/06/2016 at 01:20

    Bonjour,

    Très bon article, ça donne pas mal d’idées !
    Mais j’ai un dilemme. Comment optimiser ou quelle est la meilleure optimisation pour l’acquisition d’un statut Gold en effectuant que des trajets interne ?
    Etant régulièrement en déplacement professionnel, je peux prendre seulement des vols éco ou premium éco et/ou flex ce qui me permet de maximiser les miles-statut (2/3 vols à 100% en moyenne).
    Les solutions que j’entrevois seraient :
    – adresse à l’étranger pour diminuer le nombre de miles-primes
    – changer de programme de fidélité pour avoir à coup sûr 100% des miles-primes
    – carte d’abonnement Air France (coût de 300-400€ mais permet d’avoir les vols qualifiants et plus de miles-primes et miles-status mais est-ce vraiment rentable à l’année ? Par rapport aux avantages d’un statut ? Et à partir de combien de vol sinon ?)
    – faire des escales en interne

    Mise à part la dernière solution, les autres vont être rentable que sur du très long terme. Et la dernière solution induit un coût non négligeable surtout si ce n’est pas rentable.
    Auriez-vous d’autres pistes ? Ou que me conseillerez-vous ?

    Merci à vous.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 18/08/2016 at 14:07

      Je crois qu’il ne faut faire la course au statut à tout prix si cela demande trop d’efforts. Quelques escales en plus, pourquoi pas? Mais faire beaucoup de détours juste pour le statut ne me paraît pas optimal. La carte American Express permet de réduire l’effort si vous n’en êtes pas trop loin, ainsi que le changement d’adresse qui permet de valider tous les vols nationaux et d’avoir des seuils moins élevés. La carte me paraît assez chère ; Les tarifs restent plus chers que les Prix Minis. Les autres programmes Skyteam ne sont pas plus intéressants désormais.

  21. Commentaire par gooseleg

    gooseleg Répodnre 12/06/2016 at 13:14

    bonjour ,
    nous partons nous marier à NYC apres 20 ans de vie commune 😉
    l’un de nous deux étant FB platinium nous avons entendu dire que l’heureux épous pouvais le devenir automatiquement
    cela vous parais il crédible ?
    Goose & Anck

    • Commentaire par Remy

      Remy Répodnre 01/08/2016 at 14:01

      Oui c’est vrai mais il faut prendre la carte AF American Express Platinum et même pas besoin d’être marié pour ça 😉

      • Commentaire par Pierre

        Pierre Répodnre 18/08/2016 at 14:08

        Rémy vous a bien répondu. 🙂

  22. Commentaire par Herve

    Herve Répodnre 13/06/2016 at 10:09

    Bonjour,
    L’article est extrêmement intéressant. Je me pose une question qui est sans doute stupide: etant français résident en France et déclaré auprès d’Air France (donc Flying blue Air France), est il possible de passer en Flying Blue KLM et ainsi d’être considéré comme un résident étranger par KLM?
    Merci
    Hervé

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 18/08/2016 at 14:10

      C’est le même programme pour les deux donc je ne crois pas que cela se passe comme ceci.
      Sinon, rien ne vous empêche de prendre une adresse étrangère (aux Pays-Bas par exemple) à laquelle vous pouvez recevoir votre courrier. N’entrez pas jamais une fausse adresse, car vous ne pourriez pas recevoir votre carte.

    • Commentaire par Donte

      Donte Répodnre 05/11/2016 at 12:10

      I don’t know who you wrote this for but you helped a brteohr out.

  23. Commentaire par Daniele

    Daniele Répodnre 19/07/2016 at 07:28

    Bonjour
    Merci pour ce super article!
    J’avais une question: si j’ai atteint mon niveau Flying bleu mais je n’ai pas de vols qualifients suffisant pour upgrader de statut, les vols qualifiants en plus seront-ils reportés à l’année d’après où ils sont perdus? car dans ce cas, si je ne prévois pas pas d’avoir des vols suffisants pour me upgrader , une fois atteint les vols pour rester dans le statut actuel , il convient d’acheter de billet mini, au lieu de acheter avec des tarifs classiques pour avoir des vols qualifiants ?
    Merci de votre aide

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 18/08/2016 at 14:13

      Les vols qualifiants ne sont pas reportables ; seuls les vols-qualifiant le sont.
      Les billets Mini européens (genre un Paris-Barcelone)comptent désormais pour le statut en tant que vol qualifiant. (et tous comptent pour les résidents avec une adresse étrangère)

  24. Commentaire par Anthony

    Anthony Répodnre 16/09/2016 at 17:28

    FB offre depuis peu la possibilité d’utiliser ces miles pour le surclassement, en revanche tout dépend de la classe eco qu’on achète, je viens de prendre un vol CDG – SCL en classe eco (V) et bien pour pouvoir être surclassé de la classe de réservation Economy il faut 75000 Miles-Prime pour passer en Economy Premium et 95000 Miles-Prime pour passer en Business. Ma question est qu’est ce que tu penses de ça? est ce que ça vaut le coup

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 17/09/2016 at 09:27

      Ca me paraît beaucoup quand même.
      A la rigueur, un petit plaisir en business si tu as énormément de miles. 75000 miles pour de la premium economy, ça vaut pas du tout le coup en revanche.
      Sinon, j’essaierai plus d’utiliser mes miles lors des promos régulières qu’ils ont.
      En regardant au pif leur site à l’instant (https://www.flyingblue.com/promo-awards.html), tu as par exemple un Paris-Mexico aller-retour en business avec 25% de réduc valant, au final, 93500 miles + taxes.
      Ca me paraît beaucoup plus optimal de conserver tes miles pour ce genre d’offre.

    • Commentaire par Anthony

      Anthony Répodnre 13/10/2016 at 11:35

      Oui mais la cotisation est de 570 euros par an :-/

  25. Commentaire par Lionel

    Lionel Répodnre 15/11/2016 at 18:49

    Changez d’adresser n’est pas suffisant ….
    Lors de votre achat d’un billet AF votre carte CB ne doit pas être émis en france plus compliqué que prévu
    Moi simple j’ai une carte oui mais Skyteam Delta que je renseigne sur mes billets AF bref je suis passer en statut golf en 10 AR France + 2 AR europe départ France et j’ai le Sky priority

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/03/2017 at 07:38

      Honnêtement, j’ai pas eu ce problème.
      J’ai acheté un billet pour la Thaïlande avec une carte française et une adresse espagnole.
      Mais il est vrai que vol démarrait de Barcelone.
      A noter, j’ai pris l’American Express Silver liée à mon compté français et les deux vols qualifiants on été crédités sur mon compte Flying Blue avec adresse espagnole.

  26. Commentaire par Christophe

    Christophe Répodnre 04/12/2016 at 12:03

    Bonjour,

    Savez vous si il est possible de reporter des vols qualifiants non utilisés pour l’année suivante ?

    Merci et bravo pour votre article

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/03/2017 at 07:35

      Delta est effectivement une alternative. Mais le programme est vraiment dévalué depuis l’an dernier. Les Américains surnomment sympathiquement les Skymiles « Skypesos » 🙂 C’est intéressant si on fait beaucoup de long courriers en classe éco. Sinon, maintenant que les billets Light rapportent un vol qualifiant, il est devenu rentable de faire un segment-run avec Flying Blue pour avoir le Sky Priority.

  27. Commentaire par Alex

    Alex Répodnre 06/12/2016 at 00:11

    Bonjour ma petite amie vit au Pérou et va bientot me rejoindre en France pour y faire ses études. Pouvant se contenter d’un vol simple je vais lui prendre un Lima Paris avec mes miles. Je comprends que je peux faire bénéficier n’importe vol mais je préfère vérifier ce point avec des experts comme vous (contraintes éventuelles liées à la nationalité et/ou absence de lien de parenté entre nous.)

    Merci d’avance

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/03/2017 at 07:42

      Pardon pour la réponse qui risque d’être trop tardive.
      Tout dépend des disponibilités. Il faut voir sur le site directement. Plus on réserve tôt, plus il y a de la disponibilité.
      Mais normalement, pas de problème concernant la nationalité ou autre, vous pouvez réservez un billet pour n’importe quelle autre personne avec votre compte Flying Blue. C’est assez pratique d’avoir une réserve de miles pour votre cas particulier.

  28. Commentaire par Anthony

    Anthony Répodnre 06/12/2016 at 08:07

    @Christophe, les vols qualifiants si tu n’en a pas assez pour passer au niveau supérieur au 31/12 seront perdu ils ne sont pas reportable.
    @Alex, je confirme tu peux en faire bénéficier n’importe qui ami(e) ou famille, je l’ai déjà fait pour un ami américain il a pu bénéficier d’un vol avec mes miles.

  29. Commentaire par Bob

    Bob Répodnre 22/12/2016 at 00:03

    « Vous avez néanmoins désormais la possibilité de payer les taxes pour les vols en Europe sur Air France/KLM (les vols intérieurs sont exclus) pour 7500 miles/vol »

    C’est terminé ça. Il me semble que ça n’a été possible que pendant moins de 2 ans. Et en plus il fallait réserver par téléphone.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 22/12/2016 at 11:19

      Merci du message. Je vais corriger cela.

  30. Commentaire par Matthieu

    Matthieu Répodnre 16/01/2017 at 21:42

    Bonjour,

    Article très intéressant. Il y a un point qui n’est pas clair pour moi.
    Si on change pour une adresse étrangère en cours d’année, est-ce que les vols nationaux qui sont effectués la même année, mais avant le changement d’adresse, sont considérés comme qualifiants?

    Merci beaucoup

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/03/2017 at 07:25

      Bonjour Mathieu!
      C’est une bonne question. Et là, je ne peux vraiment vous répondre.
      Je n’espérerais rien à votre place ; et si ça passe, c’est une bonne surprise. 🙂

  31. Commentaire par Régine CHARBONNIER

    Régine CHARBONNIER Répodnre 10/03/2017 at 15:16

    Bonjour, Je viens de m’inscrire sur ce programme (novembre 2016) et j’apprécie et remercie votre initiative pour les détails et astuces apportés à mes interrogations. Résidente d’outre mer, je me demande si les vols régionaux outremer achetés sur AF avec la carte AMEX gold comptent comme vols qualifiants? Je ne doute pas des miles qualifiants mais je cherche à voir comment passer le statut sup sans pour autant traverser l’atlantique plus de 2 fois/an. cela peut être par exemple un Pointe-à-pitre / Saint-Martin par exemple.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 10/03/2017 at 17:21

      Je n’en suis pas sûr à 100% mais je dirais que les vols d’outre-mer français comptent comme les vols métropolitains ; Air France ayant uns sorte de quasi-monopole aérien sur les vols intérieurs français.
      Il faudrait une adresse étrangère sur le compte Flying Blue pour qu’ils comptent comme vols qualifiants.
      Les vols Delta ou Air Mexico devraient, en revanche, et quasiment à coup sûr, pouvoir être crédités comme vols qualifiants.

  32. Commentaire par Régine CHARBONNIER

    Régine CHARBONNIER Répodnre 13/03/2017 at 14:10

    Bonjour Pierre, la question reste entière car mon adresse en Guadeloupe compte comme une adresse étrangère puisque j’ai fais un Pointe-à-Pitre/Paris-Paris/Lyon et cela m’a valut 4 vols qualifiants aller/retour. Quoi qu’il en soit je compte faire un vol PAP/Saint-martin quitte à atterrir en partie Hollandaise et je verrai bien. Je sais déjà que je n’aurai pas de miles primes mais impossible de savoir même par le service client si j’aurai des miles statut ou vol qualifiant. Merci pour votre retour.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 14/03/2017 at 12:40

      Normalement, lorsque vous avez un vol qualifiant, vous avez automatiquement des miles-statut et des miles-prime (même si ce n’est qu’une fraction du trajet). C’est possible que les Caraïbes comptent comme adresse étrangère du coup, d’après votre démonstration. Et donc tous vos vols devraient logiquement être comptés comme vols qualifiants dans ces conditions.

  33. Commentaire par Régine CHARBONNIER

    Régine CHARBONNIER Répodnre 14/03/2017 at 13:24

    Je vous tiendrai informé, cela permettra aux caraïbéens d’éventuellement bénéficier de vols qualifiants. Je ne m’envole pour Saint Martin qu’en Avril d’ici là, bonne continuation.

    Au fait, réponse d’un consultant FB: si on vole avec AF dans les DOM et que le N°de billet électronique commence par 057 les vols sont obligatoirement qualifiants. J’ai carrément pris la photo de la réponse comme preuve au cas où.

  34. Commentaire par Gregoire

    Gregoire Répodnre 04/05/2017 at 21:27

    Bonjour Pierre, merci beaucoup pour cet article vraiment top !

    Une question pour laquelle je ne parviens pas à trouver de réponse pour le moment : si j’accumule assez de miles ou vols qualifiants pour changer de statut (imaginons que je dépasse le seuil en juillet), mon statut sera-t-il upgradé des le dépassement du seuil (en juillet donc), ou bien devrai-je attendre le 31 décembre pour passer au statut supérieur ?

    Merci d’avance

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 17/05/2017 at 16:17

      Bonjour Grégoire!
      Ton statut est automatiquement mis à jour dès que tu as passé le seuil. En passant au mois de juillet par exemple, tu bénéficies pendant 1 an et demi de ton statut.

  35. Commentaire par Ludovic

    Ludovic Répodnre 13/05/2017 at 14:19

    Bonjour
    Un truc que je n ai pas saisi et pas trouvé et qui va certainement s’appliquer a moi cette année. Je suis silver depuis le 1er janvier et là je vole beaucoup. A tel point que je vais avoir 40 000 miles statut (je ne vis pas en France) fin juin et j’aurai certainement 70000 miles statut fin d’année.
    Donc vais je passer gold dès juillet ou je dois attendre fin d’année ?
    Si je passe gold dès fin juin vais je passer platinum fin d’année ? Et si non que deviennent les 30 000 miles statut accumulés de juillet à décembre ? Vont ils compter pour l’an prochain ? (Et donc il m’en manquera plus que 40 000 à faire sur les 12 mois de 2018 pour passer platinum ?)
    J’avoue ne pas trop comprendre l’histoire du bilan annuel et si pour passer de silver a platinum il faut 70 000 en 12 mois ou 110 000 en 24…
    Merci de votre réponse

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 17/05/2017 at 16:21

      Bonjour Ludovic!
      Vous passerez Gold dès le milieu d’année avant de passer Platinum dès que vous aurez passé le seuil à chaque fois.
      Les miles-statut au dessus du seuil de 70 000 (avec une adresse étrangère) comptent pour l’an prochain. Par exemple, vous faites 100 000 miles-statut cette année, vous redémarrez avec 30 000 l’an prochain au premier janvier au lieu de zéro.

  36. Commentaire par Anthony

    Anthony Répodnre 13/05/2017 at 14:39

    La vérification annuelle du statut s’effectue le 31 décembre de chaque année calendaire, et permet de déterminer si vous conservez le même statut pour l’année suivante ou si vous passez à un niveau inférieur. Pour les membres Ivory, les compteurs de Miles-Statut sont remis à zéro. Les membres Silver, Gold et Platinum bénéficient du Report de Miles-Statut, qui vous autorise à reporter sur l’année suivante tous les Miles-Statut gagnés au-delà du seuil de votre niveau actuel. Ainsi votre solde de Miles n’est pas remis à zéro, et le 1er janvier, vous démarrez l’année avec un solde positif !

    Pour passer au statut supérieur, vous devez atteindre sur l’année calendaire le seuil Platinum requis ci-dessous :

    Statut Nombre de Miles-Statut requis Nombre de vols qualifiants requis

    Ivory premier niveau premier niveau
    Silver
    (Elite) 25 000 Miles-Statut (30 000 en France et à Monaco) ou 15 vols qualifiants
    Gold
    (Elite Plus) 40 000 Miles-Statut (60 000 en France et à Monaco) ou 30 vols qualifiants
    Platinum
    (Elite Plus) 70 000 Miles-Statut (90 000 en France et à Monaco) ou 60 vols qualifiants

  37. Commentaire par Régine CHARBONNIER

    Régine CHARBONNIER Répodnre 15/05/2017 at 17:29

    Bonjour, je confirme pour nos amis DOMiens (Guadeloupe/Martinique) que le vol PTP/SXM (arrivée en partie Hollandaise) est bien un vol qualifiant. Ayant de la famille sur St martin, il me suffit de faire 8 A/R vers la destination pour passer ou rester au statut silver.

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 17/05/2017 at 16:23

      Merci de la réponse Régine. 🙂
      Une bonne nouvelle pour nos compatriotes d’Outre-mer.

  38. Commentaire par Régine CHARBONNIER

    Régine CHARBONNIER Répodnre 13/06/2017 at 14:52

    Bonjour, Information pour les voyeurs DOMiens.

    Afin d’avoir le max de vols qualifiants pensez à faire des escales. le Pointe-à-Pitre/Martinique/paris donne 4 vols qualifs. A/R

    J’ai eu pour ma part 6 vols qualifs d’un coup avec un PTP/FDF – FDF/PAR – PAR/LYS.

    Bon voyage!!

  39. Commentaire par Clément

    Clément Répodnre 15/06/2017 at 09:43

    Bonjour, est ce que les vols style « air austrian operated by Air france » sont des vols qualifiants ???

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/09/2017 at 11:43

      Normalement oui si vous avez acheté sur le site d’Air France.

  40. Commentaire par Lauralee

    Lauralee Répodnre 07/09/2017 at 07:44

    Bonjour merci pour toutes ces informations précieuses !

    Mon ami à des points qui vont expirer le mois prochain
    Si… il me les transfére, auront t’ils la validité des miens à vie (tant que j’utilise la carte Amex ou que je vole ?)
    Je ne trouve pas cette info, il est l’élément difficile de cumuler les miles que nous ne voudrions pas les perdre

    Merci par avance

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/09/2017 at 11:41

      Normalement pas de problème. Mais si je me souviens bien, le transfert de miles coûte cher.
      Le mieux reste de réserver un billet directement que vous n’utiliserez que dans six mois par exemple pour vous ou la personne de votre choix.

  41. Commentaire par Lauralee

    Lauralee Répodnre 07/09/2017 at 13:27

    En effet c’est payant de transférer les miles …
    De prendre un Billet maintenant pour l’année prochaine prolonge la validité des miles m’étonne ?
    il me semble avoir lu qu’il fallait prendre le billet et s’envoler avant la date de péremption
    En êtes vous sur ?

    • Commentaire par Pierre

      Pierre Répodnre 07/09/2017 at 19:08

      Ca ne les renouvelle pas. Mais les miles peuvent être utilisés pour n’importe quelle date à partir du moment qu’il y a une disponibilité.

  42. Commentaire par Lauralee

    Lauralee Répodnre 07/09/2017 at 20:59

    Merci Pierre pour ces précisions
    Nous n’avons aucune idée de nos prochains voyages et encore moins d’une date à fixer
    Du coup, nous avons fini par les offrir à une association pour une part et une wonderbox pour l’autre part
    Bonne soirée

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut