Compagnies lowcost

Au cours de la dernière décennie, ces nouvelles compagnies ont fondamentalement changé le paysage aérien (et tout particulièrement en Europe) grâce à un modèle économique  différent des compagnies classiques.

Le passager achète directement ses tickets, principalement via internet, sans passer par aucun intermédiaire du type agence de voyage.

Les compagnies low cost ne font que des vols directs et n’assurent pas les correspondances. Attention donc au temps de connexion et aux bagages lors des correspondances. Les compagnies ne seront pas tenues responsables d’un vol manqué.

Elles utilisent plus facilement les aéroports de province ou les terminaux plus spartiates engendrant des taxes d’aéroports plus faibles. Que seraient les aéroports de Bergerac ou Beauvais par exemple sans Ryanair?

Il n’y a pas de réservation spécifique de siège. En revanche, on peut choisir selon la règle du “premier arrivé, premier servi” en payant un embarquement prioritaire (Speedy Boarding).

On observe une limitation plus stricte du nombre et du poids des bagages. Il n’y a plus de classe affaire, tout le monde est logé à la même enseigne.

La nourriture (et même l’eau) à bord est payante.

Les hôtesses se transforment assez souvent en « super-vendeuses » ambulantes.

On note une absence de programme fidélité permettant d’accumuler des mile.

Les compagnies économisent sur les coûts d’entretien en n’utilisant qu’un seul type d’avion (Boeing 737-800 pour Ryanair et A319 pour Easyjet par exemple).

Les rotations au sol sont plus rapides grâce à la simplification des procédures d’embarquement, la diminution du nombre de bagages à manipuler et grâce au choix d’aéroports secondaires non encombrés (moins d’une heure).

Les employés remplissant plusieurs fonctions. Il arrive que les personnels navigants commerciaux soient ammenés à nettoyer l’avion durant l’escale.

Le budget marketing est plus limité mais généralement plus agressif et axé sur les prix.

Il arrive que les villes et les collectivité territoriales subventionnent massivement certaines dessertes d’aéroport.

Mais quoi qu’il en soit, les conditions de sécurité sont respectées comme sur n’importe quelle autre compagnie. Ces nouveaux avionneurs ont permis véritablement de démocratiser le transport aérien mais il arrive assez souvent, qu’on ait des déceptions à l’arrivée. Pas mal de règles sont à connaître.

Il faut faire particulièrement attention aux bagages qu’on emporte, aux frais bancaires et à laisser de côté les assurances qui généralement ne servent à rien.

Listes des compagnies en Europe

Brussels Airlines, une compagnie belge avec des vols intéressants depuis Bruxelles évidemment

Aer Lingus, une compagnie irlandaise

AirBerlin, basée en Allemagne

EasyJet, dessert l’Europe et a des vols intérieurs en France

GermanWings, les vols au départ de l’Allemagne

RyanAir, dessert toute l’Europe

TUIfly, basée en Allemagne

Vueling, une compagnie espagnole

WizzAir, spécialisée dans l’Europe de l’Est

Norwegian, compagnie norvégienne pour la Scandinavie et toute l’Europe

POUR PARTIR EN ASIE :

La compagnie malaisienne Air Asia propose des prix très attractif, tout particulièrement pour Kuala Lumpur. C’est une compagnie à regarder de près si vous souhaitez faire un tour du monde sans tout acheter à l’avance.

POUR PARTIR AU CANADA :

La compagnie Air Transat permet d’obtenir des billets à moins de 400 euros pour Québec ou Montréal voire Toronto. Avec de la flexibilité et cherchant les bonne dates sur le site, il est possible d’obtenir cet excellent prix d’appel :)

Pratiques courantes

Aéroports

Contrôlez bien les aéroports où vous embarquez et atterrissez, car ces derniers ne sont pas toujours situés dans la ville de destination, mais peuvent être à proximité (par exemple, Beauvais est situé à une heure et demie de bus de Paris (15 euros, depuis la Porte Maillot), ou encore Charleroi pour Bruxelles. Il existe généralement des navettes pour rallier la ville de votre destination. Le coût d’accès et de sortie des aéroports est un élément à prendre en compte lorsque l’on achète un ticket d’avion pas cher.

Généralement, toutes les prestations à bord des avions sont payantes. Comptez environ 5 € pour un sandwich et 3 € pour une boisson chaude. Quelques compagnies offrent tout de même les boissons fraîches.

Les bagages en soute sont devenus payants chez la plupart compagnies. Il est moins cher de réserver en ligne lors de l’achat de votre vol, qu’à l’aéroport où les surcharges peuvent s’avérer très salées.

 

Réservations

Les réservations avec ces compagnies se font soit par Internet soit par téléphone (avec ajout de frais) et vous n’aurez pas de billets papier, uniquement un numéro de réservation à imprimer et à garder avec vous. Attention si vous utilisez les services d’un site intermédiaire (couramment appelé “SkyScraper”), des frais supplémentaires sont souvent facturés, il est préférable de réserver sur le site de la compagnie directement. Par ailleurs, certaines compagnies telles que Ryanair exigent que vous ayez votre carte d’embarquement avec vous à l’aéroport ; autrement, la compagnie vous facturera des frais.

Changer de vol

La plupart des compagnies vous donnent la possibilité de changer de vol, mais avec des frais vraiment importants (auxquels se rajoutent la différence de prix des billets), souvent plus élevés que le prix du billet.

EN GROS, QUAND VOUS ACHETEZ UN BILLET LOWCOST, AGISSEZ EXACTEMENT COMME S’IL N’ETAIT PAS REMBOURSABLE OU ECHANGEABLE.

Compagnies lowcost
Notez ce post

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut